FRANCE

Pour les 500 ans de la mort du génie, le Louvre consacre une rétrospective inédite à Léonard de Vinci

Outre le célèbre “Homme de Vitruve” conservé à la Galerie de l’Académie à Venise, quatre dessins -Étude de paysage, Étude pour l’Adoration des Mages, et deux Études de panneggio ont été prêtés.
Outre le célèbre “Homme de Vitruve” conservé à la Galerie de l’Académie à Venise, quatre dessins -Étude de paysage, Étude pour l’Adoration des Mages, et deux Études de panneggio ont été prêtés. Benoit Tessier, Reuters

La plus grande rétrospective jamais organisée pour Léonard de Vinci, le génie de la Renaissance, ouvre jeudi au Louvre. L'exposition parisienne, accessible uniquement sur réservation, promet d'attirer de nombreux visiteurs.

Publicité

C’est un événement. Pas moins de 162 œuvres de Léonard de Vinci sont exposées à partir de ce jeudi 24 octobre au Musée du Louvre : plus grande rétrospective jamais organisée pour le génie de la Renaissance, mort il y a cinq-cents ans, l'exposition parisienne promet d'attirer des visiteurs du monde entier.

Pour réguler l'affluence attendue, l'exposition, qui durera jusqu'au 24 février, n'est accessible que sur réservation. Quelque 260 000 billets ont déjà été réservés.

Après l'exposition Toutankhamon, à La Villette (1,42 million de visiteurs au total), l'expo Léonard s'annonce comme l'autre blockbuster muséal de l'année en France.

La rétrospective offre l'occasion unique d'admirer dix tableaux du maître de la Renaissance (onze, en prenant en compte la Joconde, joyau des collections du Louvre) alors que seulement vingt peintures sont attribuées par les spécialistes à Vinci. Parmi eux, "La Sainte Anne", "Saint Jean-Baptiste" et la "Madone Benois", prêtés par le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine