Accéder au contenu principal

Incendies en Californie : les quartiers chics de Los Angeles évacués

Les incendies continuent de s'étendre en Californie, atteignant les quartiers nord de Los Angeles le 28 octobre 2019.
Les incendies continuent de s'étendre en Californie, atteignant les quartiers nord de Los Angeles le 28 octobre 2019. Gene Blevins, Reuters

Des milliers de personnes, dont plusieurs célébrités, ont été évacuées lundi après qu'un nouvel incendie a commencé à dévorer les quartiers chics de Los Angeles.

Publicité

Los Angeles en proie aux flammes du "Getty Fire". Un nouvel incendie a éclaté, lundi 28 octobre, dans les quartiers chics de la ville la plus peuplée de Californie, région ravagée depuis plusieurs jours par des feux très violents.

Aux portes des quartiers cossus de Bel Air et du célèbre musée Getty, dans les collines du nord-ouest de Los Angeles, un feu de broussailles qualifié de "très agressif" par les secours s'est déclenché dans la nuit de dimanche à lundi.

Détruisant plusieurs habitations, l'incendie a contraint plusieurs milliers de personnes à évacuer la zone au plus vite. Parmi elles, plusieurs célébrités ont été amenées à partir.

"Ne trainez pas. Sortez."

"Mec, ces feux à L.A ne rigolent pas", a tweeté le joueur américain de basket, LeBron James, avant d'indiquer chercher un logement temporaire, avec sa famille, après avoir reçu l'ordre "d'évacuer d'urgence [son] habitation".

"Je prie pour toutes les familles pouvant être affectées par ces feux. Mettez-vous en sécurité dès que possible", a écrit la star des Lakers dans un autre tweet.

De son côté, l'acteur Arnold Schwarzenegger, a indiqué avoir évacué "en toute sécurité" son habitation à 3 h 30 du matin (heure locale). "Si vous êtes dans une zone d'évacuation, ne traînez pas. Sortez.", a tweeté celui qui a été gouverneur de Californie de 2003 à 2011, disant sa reconnaissance pour les pompiers, "les véritables héros de l'action qui bravent le danger pour protéger leurs compatriotes californiens". Des pompiers qui luttent contre de violents incendies qui ravagent depuis près d'une semaine la célèbre région viticole de Sonoma, près de San Francisco.

À Los Angeles, poussé par des vents forts, le "Getty Fire" avait déjà brûlé plus de 240 hectares lundi après-midi, et contraint à la fermeture d'une des autoroutes les plus fréquentées de la mégalopole californienne, selon les pompiers de Los Angeles, qui ont déployé 1 100 hommes et femmes pour combattre le brasier.

La Californie, État de l'Ouest américain, touché par des incendies dévastateurs et parfois meurtriers ces dernières années, a été placé dimanche en état d'urgence par son gouverneur, Gavin Newsom.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.