Accéder au contenu principal

Mondial de rugby : le Français Jérôme Garcès arbitrera la finale

Jérôme Garcès arbitrera la finale de la Coupe du monde de rugby 2019.
Jérôme Garcès arbitrera la finale de la Coupe du monde de rugby 2019. Gabriel Bouys, AFP

Porte-étendard d'un arbitrage français régulièrement distingué ces dernières saisons, Jérôme Garcès a été désigné au sifflet de la finale de la Coupe du monde de rugby 2019, qui mettra aux prises l'Angleterre et l'Afrique du Sud, samedi 2 novembre.

Publicité

La France sera bien présente en finale de la Coupe du monde de rugby 2019. Samedi 2 novembre, Jérôme Garcès deviendra le premier arbitre issu de la formation française à diriger une finale de Coupe du monde. Un choix entériné mardi 29 octobre par World Rugby pour le choc entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud, à Yokohama (banlieue de Tokyo), et qui constituera donc le point d'orgue d'une carrière à laquelle il mettra un terme dans la foulée.

Le Béarnais, âgé de 46 ans, était déjà devenu en 2015 en Angleterre le premier arbitre tricolore au sifflet d'une demi-finale de Coupe du monde, celle entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud. Il était en concurrence, pour la finale, avec le Gallois Nigel Owens, arbitre de la finale du Mondial-2015.

Sa carrière, avant de prendre la direction de l'arbitrage professionnel français, et son année 2019 s'achèveront en beauté puisqu'il avait déjà dirigé la finale de la Coupe d'Europe Saracens-Leinster en mai et celle du Top 14 Toulouse-Clermont, en juin.

Poite, assistant de luxe

"Je suis honoré et ravi d'avoir été désigné arbitre de la Coupe du monde 2019. C'est un rêve en tant qu'arbitre, mais c'est un sport collectif, et nous sommes quatre [il sera assisté par le Français Romain Poite et le Néo-Zélandais Ben O'Keeffe, et le Néo-Zélandais Ben Skeen à la vidéo, NDLR]" a-t-il déclaré dans le communiqué de World Rugby.

"Nous serons là pour donner le meilleur pour les équipes, les supporters, le sport et toute l'équipe des officiels, ainsi que les volontaires qui ont travaillé si dur depuis quatre ans, avec pour point culminant la Coupe du monde" a-t-il ajouté.

Le match pour la 3e place, vendredi à Tokyo entre la Nouvelle-Zélande et le pays de Galles, sera arbitré par l'Anglais Wayne Barnes, assisté du Français Pascal Gaüzère et du Sud-Africain Jaco Peyper.

Ce dernier n'avait pas été retenu pour les demi-finales après avoir été pris en photo avec des supporters gallois en train de mimer le coup de coude du Français Sébastien Vahaamahina, qu'il avait exclu en quarts de finale pour ce geste face au pays de Galles (20-19 pour les Gallois).

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.