Accéder au contenu principal
REPORTAGE

En Éthiopie, les églises de Lalibela passées au scanner par des experts français

Depuis le XIIIe siècle, les églises se sont fragilisées et des fissures sont apparues.
Depuis le XIIIe siècle, les églises se sont fragilisées et des fissures sont apparues. Capture d'écran France 24

Une équipe d’experts éthiopiens et français sont au chevet des églises de Lalibela, en Éthiopie. Ils scannent les édifices taillés dans la roche et vieux de 800 ans pour évaluer leur état de conservation.

Publicité

Au pied des églises de Lalibela, en Éthiopie, taillées dans la roche il y a près de 800 ans, des experts français et éthiopiens déambulent, tablettes tactiles en mains. Ils scannent l’ensemble des édifices toujours très fréquentés par les fidèles pour en évaluer l’état de conservation.

Depuis le XIIIe siècle, les églises se sont fragilisées et des fissures sont apparues. En 2008, l’Union européenne avait financé des toits pour cinq des onze églises orthodoxes du site. Des solutions de protection doivent aussi être trouvées pour les églises non couvertes.

Pour trouver une solution optimale, l’étude du site va se poursuivre encore plusieurs mois.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.