Accéder au contenu principal
Dans la presse

Liban : Hariri parti pour rester?

A la Une de la presse ce matin : les tractations politiques au Liban, l'annulation de plusieurs sommets au Chili et Édouard Philippe au chevet de la Seine-Saint-Denis.

Publicité

L'Orient le Jour s'interroge sur le futur politique du Liban. Après la démission du Premier ministre Saad Hariri, les tractations en vue de former un nouveau gouvernement se poursuivent. Pour le quotidien libanais, Saad Hariri pourrait rempiler grâce à la division confessionnelle de la classe politique libanaise. Du côté de la rue, les manifestants restent vigilants. La Croix évoque ce jeudi le rêve d'un nouveau Liban pour la population.

Au Chili, El Mercurio se désole de l'annulation de deux sommets à cause du mouvement de contestation sociale. Une perte économique et diplomatique pour le pays, selon le quotidien. La Tercera, de son côté, évoque les raisons qui ont poussé le président chilien à prendre cette décision. Parmi elles, la crainte d'un embrasement avec la visite prévue de Donald Trump

Enfin, en France, Libération évoque les inquiétudes des élus de Seine-Saint-Denis face à l'absence de moyens. Le Premier ministre Edouard Philippe doit se rendre dans le département ce jeudi et annoncer un éventail de mesures. Aujourd'hui en France les évoque pêle-mêle. Au programme notamment une prime de fidélité de 10 000 euros pour les fonctionnaires.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.