Accéder au contenu principal

Mondial de rugby: la classe politique anglaise fair-play dans la défaite

Publicité

Londres (AFP)

"Chapeau à l'Afrique du Sud", a tweeté le Premier ministre anglais Boris Johnson après la défaite anglaise en finale de la Coupe du monde de Rugby (32-12), samedi, donnant le ton d'une classe politique pour qui fair-play n'est pas un vain mot.

"Chapeau à l'Afrique du Sud dont la défense a été dure comme la pierre, mais l'Angleterre peut garder la tête haute après un tournoi incroyable", a écrit sur son compte Twitter le chef du gouvernement qui s'était laissé prendre en photo assis sur un tapis avec un maillot anglais et son chien sur les genoux devant sa télévision un peu plus tôt.

Personne sur Twitter n'a contesté la supériorité des Springboks et la logique du résultat.

"La vérité est tout simplement que l'Afrique du Sud était la meilleure équipe aujourd'hui", a jugé James Cleverly, le co-président du parti conservateur alors que le leader des Travaillistes, Jeremy Corbyn a estimé qu'il "était dit que ça ne sourirait pas aujourd'hui".

D'autres ont préféré retenir le parcours anglais jusqu'à la finale, à l'instar de l'ancienne cheffe du gouvernement Teresa May.

"Bien joué, l'Angleterre. Ce n'est pas le résultat que nous espérions aujourd'hui mais nous sommes incroyablement fiers de votre performance tout au long de la Coupe du monde", a-t-elle écrit, alors que la ministre chargée des Entreprises et de l’Énergie, Andrea Leadsom a rappelé que la demi-finale remportée 19 à 7 "la semaine dernière contre la Nouvelle-Zélande était le meilleur match de tous les temps".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.