Accéder au contenu principal

Le géant pétrolier saoudien Aramco confirme son entrée en Bourse

Un employé du géant pétrolier saoudien sur le site d'Abqaiq.
Un employé du géant pétrolier saoudien sur le site d'Abqaiq. Reuters (Archive)

Aramco a confirmé, dimanche, son intention d'entrer en Bourse sur le marché de Riyad. Une opération censée financer la diversification du royaume. L'entreprise n'a pas donné de précision sur son entrée sur une place financière internationale.

Publicité

Le géant pétrolier saoudien Aramco a confirmé, dimanche 3 novembre, sa prochaine entrée en Bourse, qui pourrait être la plus importante du monde. Cette opération financière d'envergure souligne la volonté du prince héritier de transformer en profondeur l'économie de l'Arabie saoudite, ultradépendante au pétrole.

L'introduction en Bourse devrait valoriser l'entreprise entre 1 500 et 1 700 milliards de dollars, soit la plus grosse capitalisation mondiale, selon une source proche du dossier.

L'opération a lieu dans le cadre du plan "Vision 2030", initié par le prince héritier Mohammed ben Salmane, qui vise à préparer la plus grande économie arabe à une ère postpétrolière.

Pas d'introduction sur le marché mondial

Le calendrier prévoit une entrée en deux temps : d'abord sur le Tadawul, la Bourse nationale saoudienne, en décembre. Puis, en 2020, Aramco entrera sur une place financière internationale, selon une source proche du dossier.

Mais le président du Conseil d'administration d'Aramco, Yasir al-Rumayyan, a écarté dimanche ce scénario. "Pour la partie [internationale], nous vous le ferons savoir en temps utile. Jusqu'ici, ce n'est que sur Tadawul", a-t-il indiqué, sans préciser la date d'introduction.

Les actions d'Aramco seront proposées sur le marché saoudien uniquement aux investisseurs institutionnels, aux citoyens saoudiens, aux résidents étrangers en Arabie saoudite et aux citoyens des pays du Golfe.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.