Accéder au contenu principal

Foot européen : le Barça, le Bayern et le PSG au tapis

Le Barça d'Antoine Griezmann a été sèchement battu.
Le Barça d'Antoine Griezmann a été sèchement battu. Jose Jordan, AFP

À quelques jours du retour de la Ligue des champions, les cadors n’ont pas tous brillé en Europe, notamment en Espagne, où le Barça, le Real et l’Atlético ont été accrochés. Même sort pour le PSG et le Bayern dans leurs championnats respectifs.

Publicité

Ligue 1 : Paris puni, Saint-Étienne et les Olympiques à la relance

Cette édition 2019/20 de la Ligue 1 n’est pas faite pour les parieurs. Ultra-favori face à la lanterne rouge Dijon, le PSG a concédé un improbable revers (2-1), mais reste en tête du classement. Avec sept points d’avance, il a toujours de la marge sur Angers, dauphin après son succès contre Strasbourg (1-0), tandis que Nantes faisait les frais de sa déroute à Bordeaux (2-0).

Au milieu de la nasse – cinq points séparent le 2e du 15e – l’OM a, contre toute attente, retrouvé des couleurs face à Lille (2-1) tandis que Saint-Étienne et Lyon ont également engrangé trois points, respectivement face à Monaco (1-0) et Toulouse (2-3).

Premier League : statu quo dans le "big four"

Bien installés dans le top 4 de la Premier League, Liverpool, Manchester City, Leicester et Chelsea ont tous gagné, ce week-end, et conservent leur position en tête du classement, dans cet ordre. La saison se complique singulièrement pour Arsenal, qui a enchaîné un deuxième match nul de rang, face à Wolverhampton (1-1), et se retrouve à six longueurs du bon wagon.

Le constat est pire encore du côté de Manchester United. À Bournemouth, les Red Devils ont été inoffensifs, concédant une courte défaite (1-0). Avec seulement 13 points en 11 matches, ils sont désormais à dix longueurs des places qualificatives pour la prochaine Ligue des champions. Et à 18 points de leur rival, Liverpool, qui trône toujours en tête.

Liga : gros coup de mou chez les cadors

Malgré une large défaite sur la pelouse de Levante (3-1), le FC Barcelone n’a pas abandonné les commandes de la Liga, mais il partage désormais son bien avec deux autres clubs : le Real Madrid, accroché par le Betis (0-0) et la Real Sociedad, victorieuse de Grenade (1-2).

Dans le sillage du trio de tête, l’Atlético de Madrid et le FC Séville ont aussi perdu l’occasion de prendre la tête, en se neutralisant sur la pelouse du second (1-1). Et comme en Ligue 1, une statistique illustre bien l’homogénéité du championnat : cinq points seulement séparent le leader du treizième, le FC Valence.

Serie A : la Juve et l’Inter à fond, l’Atalanta éjectée du podium

Le mano a mano entre la Juventus Turin et l’Inter Milan se poursuit en tête de la Serie A. Au succès intériste sur la pelouse de Bologne (1-2) les Bianconeri ont répondu par une victoire dans le derby, face au Torino (0-1) et conservent ainsi un petit point d’avance en tête.

Six longueurs derrière l’intouchable duo, l’AS Roma s’invite sur le podium à la faveur de son succès contre Naples (2-1). Derrière, Cagliari est en embuscade après sa victoire à l’Atalanta Bergame (0-2) et la Lazio, qui a battu l’AC Milan, reste également dans le coup (1-2).

Bundesliga : le Bayern s’enfonce dans la crise

À l’échelle du Bayern, le terme de crise n’est pas galvaudé. La deuxième défaite de la saison côté bavarois a pris des allures de déroute, face à l’Eintracht Francfort (5-1). Une gifle qui repousse le septuple champion en titre à la quatrième place du classement de la Bundesliga, à quatre points de la tête. Et qui a cette fois coûté son poste à l’entraîneur Niko Kovac.

Le Bayern est désormais dos au mur, puisque devant, ses challengers ont tous gagné. En tête, M’Gladbach a ramené trois points de Leverkusen (1-2), tandis que Dortmund s’est baladé face à Wolfsburg (3-0). Et le RB Leipzig, qui complète le podium, a une nouvelle fois démontré ses ambitions en étrillant Mayence (8-0), avec un triplé de Werner.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.