Accéder au contenu principal

Royaume-Uni : Lindsay Hoyle remplace John Bercow comme "speaker" au Parlement

Le nouveau speaker Lindsay Hoyle à la Chambre des communes, à Londres, le 4 novembre 2019.
Le nouveau speaker Lindsay Hoyle à la Chambre des communes, à Londres, le 4 novembre 2019. Reuters

Le député travailliste britannique Lindsay Hoyle a été élu, lundi, président de la Chambre des communes. Il succède au conservateur John Bercow, qui a exercé les fonctions de "speaker" pendant dix ans.

Publicité

Les députés britanniques ont élu, lundi 4 novembre, le travailliste Lindsay Hoyle au poste de président ("speaker") de la Chambre des communes pour succéder au truculent John Bercow, qui était en poste depuis dix ans.

Donné favori, le député de 62 ans a été élu au quatrième tour avec 325 voix sur 540. Premier adjoint de John Bercow depuis 2010, il faisait face à sept autres candidats.

Dans un pays privé de Constitution écrite et où l'organisation du Parlement repose sur des conventions, John Bercow a transformé la fonction autrefois essentiellement décorative de "speaker" des Communes en instrument de pouvoir, ce qui lui a valu les pires invectives des partisans du Brexit.

Ce conservateur de 56 ans, amateur de cravates criardes, avait fixé la date de son départ au 31 octobre, jour où le Royaume-Uni était censé quitter l'Union européenne, une sortie finalement repoussée, pour la troisième fois, au 31 janvier 2020.

"Je serai transparent"

"Je serai neutre, je serai transparent", a quant à lui promis Lindsay Hoyle à l'issue du vote. "Cette chambre changera, mais elle changera en mieux", a-t-il assuré.

Il aura notamment la délicate tâche de conduire les débats sur le Brexit, devant un Parlement dont la physionomie va être définie par les élections du 12 décembre.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.