Accéder au contenu principal

A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq battent de nouveau leurs records

Publicité

New York (AFP)

Le Dow Jones et le Nasdaq, deux grands indices de la Bourse new-yorkaise, ont tranquillement franchi un nouveau record mardi, au terme d'une séance marquée par l'optimisme sur le front commercial et un indicateur rassurant pour l'économie américaine.

Indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average a gagné 0,11% pour finir à 27.492,63 points et dépasser son plus haut niveau pour la deuxième séance de suite.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a grappillé 0,02%, à 8.434,68 points. C'est la troisième fois d'affilée qu'il bat son record.

L'indice élargi S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, a, en revanche, reculé de 0,12%, à 3.074,267 points.

La Bourse de New York a continué mardi de profiter d'un climat plus apaisé dans la guerre commerciale que se livrent Pékin et Washington.

La baisse des tensions avec la perspective que les deux premières économies mondiales scellent un accord commercial partiel dans les prochaines semaines avait déjà contribué à faire monter les indices lors des séances précédentes.

"Certains des tarifs douaniers américains (sur les importations chinoises, NDLR) pourraient être levés. Pour les entreprises qui se démènent pour trouver d'autres sources d'approvisionnement, c'est une excellente nouvelle", a commenté Christopher Low, de FTN Financial, en référence à des informations de presse publiées mardi.

"Personne ne croit vraiment que cela va arriver avant qu'un accord ne soit signé mais le marché réagit positivement quand une bonne nouvelle comme cela tombe", a précisé l'expert.

La progression du Dow Jones et du Nasdaq a également été soutenue par le net rebond de la croissance de l'activité dans les services aux Etats-Unis en octobre, qui a dépassé les attentes après être tombée à son plus faible niveau en trois ans le mois précédent, selon l'association professionnelle ISM.

L'indice non-manufacturier s'est établi à 54,7%, s'inscrivant 2,1 points de pourcentage au-dessus de son niveau de septembre. Les analystes s'attendaient à une croissance moins soutenue, à 53,3%.

"Pour les acteurs du marché, cela confirme que même si le PIB du quatrième trimestre risque de ne pas être très bon, il atteindra un palier et l'économie va se remettre à accélérer après", a estimé M. Low.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine s'établissait à 1,853% vers 21H40 GMT, en nette hausse par rapport à la clôture de la veille (1,777%).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.