Accéder au contenu principal

Minute de silence à l'Assemblée pour le militaire tué au Mali

Publicité

Paris (AFP)

Gouvernement et députés ont observé mardi une minute de silence à l'Assemblée en hommage au militaire français Ronan Pointeau, tué samedi au Mali, ainsi qu'à des soldats maliens morts vendredi dans une attaque jihadiste.

"Je tiens à saluer sa mémoire et en votre nom à tous adresse à sa famille et à ses camarades les condoléances de l'Assemblée nationale", a déclaré son président Richard Ferrand (LREM).

Le brigadier Ronan Pointeau, 24 ans, a été tué par un engin explosif dans le nord-est du Mali, un attentat revendiqué par une branche locale du groupe Etat islamique.

Quarante-neuf soldats maliens ont été tués vendredi dans l'attaque du camp d'Indelimane, près du Niger, dans le nord-est du pays.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.