Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Allemagne : l'Ostalgie, la nostalgie de la RDA, fait recette

Une Trabant 601, l'iconique voiture de la RDA, exposée au musée du Pfefferberg, à Berlin.
Une Trabant 601, l'iconique voiture de la RDA, exposée au musée du Pfefferberg, à Berlin. France 24

En Allemagne, l'Ostalgie, néologisme formé à partir d'"ost" (Est) et nostalgie, est devenu un véritable phénomène. En vogue depuis plusieurs années, les designers surfent sur ce regret mélancolique de l'ex-RDA afin de séduire la clientèle.

Publicité

Rares sont les Allemands qui vivent encore avec des objets du quotidien de la RDA. Et pourtant, tous ces appareils, meubles et ustensiles font un retour en force dans les vitrines des magasins branchés de la capitale depuis quelques années. Ce phénomène porte un nom : l'Ostalgie, c'est-à-dire la nostalgie de la RDA.

Après la chute du Mur, la RDA a quasiment disparu du jour au lendemain. Des tonnes de meubles, d'ustensiles et d'objets du quotidien ont été déversés dans les déchèteries pour faire place aux produits tant désirés de l'Ouest. Trente ans plus tard, les marques qui ont pu être sauvées se vendent au prix cher et le design de la RDA célèbre un comeback.

Des produits de bonne facture 

"Les gens se rendent compte que certains produits étaient vraiment bons et qu'on aurait dû les garder, estime un collectionneur. Seulement, ils voulaient tout ce qui était nouveau pour eux. Et c'est à ce moment-là que l'on a commencé à voir des montagnes de choses que les gens jetaient dans les rues et qu'on ramassait lorsqu'on passait à côté en voiture ou à pied."

Outre le design, certains adeptent de l’ostalgie louent la qualité de ces objets. "On en fait l'expérience tous les jours : on s'achète quatre sèche-cheveux et ils se cassent tous. Alors que celui que la grand-mère a conservé de cette époque fonctionne toujours", poursuit un vendeur d’objets de l’Allemagne de l’Est dans une boutique spécialisée à Schwerin, dans le nord du pays.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.