Accéder au contenu principal
Dans la presse

Drogue aux Philippines : l'opposante Robredo rejoint le président Duterte dans son combat

Dans cette nouvelle revue de presse du 7 novembre 2019 : aux Philippines, une opposante majeure au président Duterte accepte de combattre à ses côtés le fléau de la drogue, aux États-Unis, les démocrates remportent des élections locales, et en football un célèbre entraîneur français pourrait retrouver un banc.

Publicité

Leni Robredo, vice-présidente des Philippines, mais qui est surtout une rivale de Rodrigo Duterte, vient d’accepter d’être co-responsable de la "task force" contre le trafic de drogue. C’est en Une du Manila Bulletin. Cette nomination interpelle, car Leni Robredo critique la façon dont Rodrigo Duterte mène sa guerre meurtrière contre la drogue. "Si c'est l'occasion d'arrêter l'assassinat d'innocents et de traduire en justice les responsables, je vais relever ce défi", dit-elle dans des propos repris notamment par le Philippine Daily Inquirer. Elle ajoute : "Si le président pense que je vais rester silencieuse parce que j'ai accepté l'offre, il a tort". "Son succès sera notre succès", espère The Philippine Star.

A un an de la présidentielle américaine, les Républicains perdent des scrutins locaux, notamment en Virginie, où pour la première fois depuis un quart de siècle les Démocrates ont repris le contrôle des deux chambres de l’Assemblée. Dans une tribune publiée dans The New York Times, un élu démocrate insiste sur la mobilisation des électeurs, et suggère qu’il faut s’inspirer de la Virginie pour viser la victoire l’an prochain.

En football, Arsène Wenger, sans club depuis un an et demi et son départ d’Arsenal (où le Français a officié pendant plus de 20 ans), est en pole position "pour prendre place sur le banc" du prestigieux Bayern Munich, écrit L’Equipe.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.