Accéder au contenu principal

Nucléaire : Téhéran renvoie une inspectrice de l’AIEA

Un camion transportant des combustibles quitte la centrale nucléaire de Natanz, en Iran, le 6 novembre 2019.
Un camion transportant des combustibles quitte la centrale nucléaire de Natanz, en Iran, le 6 novembre 2019. Atomic Energy Organization of Iran, AFP

L'Iran a retiré l'accréditation d'une inspectrice de l'Agence internationale de l'énergie atomique, après un incident survenu lors d'un contrôle de l'usine d'enrichissement de Natanz, ont affirmé, jeudi, les autorités de Téhéran.

Publicité

L'Iran a retiré l'accréditation d'une inspectrice onusienne à la suite d'un incident "la semaine dernière" lors d'un "contrôle" à l'entrée de l'usine d'enrichissement de Natanz, selon un communiqué officiel de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), publié jeudi 7 novembre.

Lors de ce contrôle, cette inspectrice de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), un organe de l'ONU, "a déclenché une alarme", suscitant l'inquiétude qu'elle puisse porter sur elle "un produit suspect", indique le communiqué.

En conséquence, l'entrée de l'inspectrice sur le site "a été interdite", sans préciser si un produit suspect a effectivement été trouvé sur elle.   L'inspectrice "a quitté l'Iran pour Vienne", siège de l'Agence, poursuit le communiqué iranien, sans préciser la nationalité de l'inspectrice ni la date de son départ.

Un rapport attendu à ce sujet

L'OIEA a indiqué en revanche que "le représentant iranien auprès de l'Agence présentera un rapport complet à ce sujet" jeudi, à Vienne. Selon une source proche de l'AIEA, les 35 membres du conseil des gouverneurs de l'Agence doivent se réunir jeudi matin pour une séance spéciale consacrée à l'Iran. La question de l'incident survenu à Natanz et du retrait de l'accréditation de l'inspectrice est au menu, a-t-on indiqué à l'AFP.

L'Iran a repris, jeudi, ses activités d'enrichissement d'uranium à l'usine souterraine de Fordo, conformément à sa décision annoncée de réduire encore un peu plus ses engagements pris devant la communauté internationale en 2015 sur son programme nucléaire.

>> À lire aussi : L'Iran annonce la reprise de ses activités d'enrichissement d'uranium

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.