Accéder au contenu principal

La Russie dément avoir manipulé des données antidopage et vise les JO-2020

Publicité

Moscou (AFP)

La Russie n'a pas manipulé de données sur le dopage, comme l'en accusent les agences russe et mondiale antidopage, a affirmé jeudi le ministre des Sports qui espère toujours que son pays sera autorisé à participer aux JO-2020.

"Rien n'a été supprimé, nos experts affirment qu'il n'y a rien eu de tel. Les manipulations dont le chef de (l'agence antidopage russe) RUSADA (Iouri) Ganous parlent n'existent pas", a déclaré le ministre Pavel Kolobkov, selon les agences russes. Il a ajouté viser l'envoi de 400 sportifs russes aux Jeux Olympiques de Tokyo alors que le pays risque une exclusion de la compétition.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.