Accéder au contenu principal

Municipales/Lille: Guerini assure que Spillebout est "extrêmement fière" d'être candidate LREM

Publicité

Paris (AFP)

Stanislas Guerini, délégué général de LREM, a assuré jeudi que Violette Spillebout, qui a dit ne "pas du tout" se sentir comme la "candidate macroniste" à Lille pour les municipales alors qu'elle a été investie par le parti, était "extrêmement fière" d'avoir été choisie.

"Ce qu'elle a voulu dire, c’est qu’elle ne veut pas être enfermée dans une bataille d'étiquettes, elle veut porter une candidature de rassemblement", a insisté Stanislas Guerini sur LCI, précisant avoir "échangé" avec elle mercredi soir.

"Evidemment elle est extrêmement fière d'être la candidate de La République en marche, soutenue par un grand nombre de formations politiques", a-t-il assuré.

Lors d'une rencontre avec quatre journalistes, Mme Spillebout avait déclaré mercredi qu'elle ne se considérait "pas du tout" comme la "candidate macroniste", assurant ne pas vouloir être "le soldat d'un président de la République tout-puissant". Avant d'affirmer dans un communiqué transmis dans la nuit de mercredi à jeudi à l'AFP que ses propos - qu'elle n'a pas démentis - avaient été "mal interprétés".

Se disant "fière" d'avoir été investie par LREM en juillet, elle a fait valoir dans ce communiqué qu'elle "ne souhaite pas que l'on (la) réduise à l'étiquette +macroniste+ car (elle) se présente avec un collectif de femmes et d'hommes qui incarne dans sa diversité un projet plus large pour Lille".

"J'assume les logos des partis qui me soutiennent mais désormais, d'ici à la fin de l'année, les logos vont disparaître" des affiches et des tracts et "je serai la candidate +Faire respirer Lille+" et non plus LREM, avait dit Mme Spillebout lors de sa rencontre avec les journalistes.

Investie par LREM au terme d'une âpre bataille avec la députée Valérie Petit, elle a depuis reçu le soutien du MoDem, de l'UDI, de l'UDE et du Mouvement radical. Les logos de tous ces partis figurent actuellement, en très petit, sur ses tracts.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.