Accéder au contenu principal
DÉCRYPTAGE

Pourquoi Emmanuel Macron juge l'Otan obsolète

Le président Emmanuel Macron lors de l'inauguration du musée du Centre Pompidou Ouest Bund à Shanghai, en Chine, le 5 novembre 2019.
Le président Emmanuel Macron lors de l'inauguration du musée du Centre Pompidou Ouest Bund à Shanghai, en Chine, le 5 novembre 2019. Hector Retamal, Reuters

Le président français Emmanuel Macron a dressé, jeudi, un tableau sombre de l'Otan, déplorant notamment le comportement de la Turquie en Syrie. Au passage, il a également plaidé pour une "Europe de la défense".

Publicité

Déplorant le manque de coordination entre les États-Unis et l'Europe mais aussi le comportement unilatéral de la Turquie en Syrie, le président français Emmanuel Macron jugé l'alliance en état de "mort cérébrale" dans un entretien publié jeudi 7 novembre dans l'hebdomadaire britannique The Economist. 

>> À lire aussi : Jugeant l'Otan en état de "mort cérébrale", Emmanuel Macron invite l'Europe au sursaut

Un jugement qui s'explique d'abord par la méfiance croissante de la France envers les États-Unis, comme le souligne notre journaliste, Baptiste Fallevoz. Si la relation transatlantique était autrefois la force de l'Otan, les paroles et les actes de Donald Trump n'ont que fait que détériorer l'alliance. Le retrait d’une grande partie des forces américaines en Syrie ont laissé le champ libre à une offensive turque contre les forces kurdes. Une décision américaine qui a été prise sans aucune coordination, souligne Emmanuel Macron.

Enfin, si le chef d'État français prend ses distances avec l'Otan c'est aussi dans le but de plaider pour une "Europe de la défense", une alliance capable de défendre ses intérêts et sa souveraineté sur le plan militaire mais aussi de "rouvrir un dialogue stratégique" avec la Russie.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.