Accéder au contenu principal

Masters: Djokovic déroule contre Berrettini en ouverture du tournoi

Publicité

Londres (AFP)

Novak Djokovic a idéalement débuté sa chasse à la place de numéro un mondial en fin d'année en venant facilement à bout du novice italien Matteo Berrettini (6-2, 6-1) dimanche, pour la première journée du Masters à Londres.

Les deux joueurs ne s'étaient jamais rencontrés et la révélation de l'année Berrettini ne gardera pas forcément un souvenir impérissable de son premier match contre le quintuple vainqueur de l'événement.

Djokovic, qui cherche à égaler deux records, celui de l'Américain Pete Sampras qui a terminé 6 fois numéro un mondial la saison et celui de Roger Federer qui a remporté six fois le Masters, pouvait se laisser aller à un peu d'auto-satisfaction.

"C'est très agréable d'être de retour. Un peu plus tôt dans l'année, j'ai déjà fait un super séjour à Londres", a-t-il glissé en allusion à sa victoire à Wimbledon après une incroyable finale en cinq sets contre son rival suisse.

"Ce n'était pas facile pour lui de jouer son premier match au Masters. Je savais qu'il serait nerveux au début et j'ai utilisé mon expérience pour bien jouer", a ajouté "Djoko".

Sans doute émoussé par une saison qui l'a vu entrer dans le top 10 juste avant la compétition, le joueur de 23 ans a commis beaucoup trop d'erreurs directes pour espérer bousculer la hiérarchie.

Il a bien tenu jusqu'à 2-2 dans le premier set, mais les jeux ont ensuite défilé.

- Federer-Thiem à suivre -

Sur la lancée de sa victoire au Masters 1000 de Paris, Djokovic a été très sérieux et solide sur son engagement jusqu'à 6-2, 4-0 avec 5 points perdus seulement en 6 jeux de service et aucune balle de break concédée contre 4 converties.

Berrettini ne s'est pas découragé et a pris des risques qui ont fini par payer brièvement quand il a réussi à prendre le service du numéro deux mondial pour revenir à 4-1.

Mais le Serbe a resserré le jeu en reprenant immédiatement deux breaks d'avance avant de conclure sur son engagement d'un coup droit facile au filet après à peine plus d'une heure de jeu.

Battu par l'Allemand Alexander Zverev en finale l'an dernier, Djokovic a confirmé son statut de favori cette année et va pouvoir observer ses deux prochains adversaires du groupe "Björn Borg", Federer et l'Autrichien Dominik Thiem en découdre dans la soirée.

Lundi soir ce sera au tour de Rafael Nadal, amoindri par une blessure abdominale qui l'a contraint à l'abandon à Paris avant sa demi-finale, d'entrer en lice dans le groupe "André Agassi" contre le tenant du titre, alors que l'après-midi, deux représentants de la jeune garde s'expliqueront avec le match entre le Russe Daniil Medvedev et le Grec Stefanos Tsitsipas.

Avant ce match, le tournoi de double s'était ouvert avec la victoire des têtes de série N.5, le Sud-Africain Raven Klaasen et le Néo-Zélandais Michael Venus en deux sets (6-3, 6-4) face à la paire N.4, l'Américain Rajeev Ram accompagné du local de l'étape Joe Salisbury.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.