Accéder au contenu principal
Dans la presse

Incendies en Australie : "L'enfer sur terre"

France 24

Dans la presse, ce lundi 11 novembre, les incendies "sans précédent" qui ravagent actuellement l'est de l'Australie, deux espèces en voie de disparition dans l'hémisphère Sud, l'homme d'affaires Michael Bloomberg peut-être candidat aux primaires démocrates aux États-Unis, et le concept des "donuts de régime".

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan.

Dans la presse ce lundi matin, les incendies qui ravagent actuellement l'Australie, où des feux de brousse d'une rare intensité ont déjà fait trois morts sur la côte est du pays, depuis vendredi.

Trois morts, plus de 150 habitations détruites, des autoroutes fermées à la circulation – et une situation qui pourrait empirer dans les prochains jours : "L'enfer sur terre", titre The Daily Examiner, qui rapporte que le Premier ministre australien, Scott Morrison, a été interpellé par un militant écologiste, lors de son déplacement sur les lieux des incendies, sur "la réalité du changement climatique", un député vert l'accusant même d'être en partie responsable des feux, en raison de son "manque d'action" en la matière. "Alerte rouge", annonce The Daily Telegraph, alarmé par les prévisions météo pour ce milieu de semaine : la combinaison de températures élevées, d'un faible taux d'humidité et de vents forts, qui devraient contribuer à attiser les feux, susceptibles de toucher la ville de Sidney, dès demain ou après-demain.

Habituels au printemps et en été, ces feux ont été extrêmement nombreux, violents et précoces, cette année. D'après The Sydney Morning Herald, leur intensité "sans précédent" doit pousser le gouvernement australien, "une fois la fumée et la poussière retombées", à prendre réellement la mesure de la catastrophe, et à "agir de façon décisive pour réduire le phénomène à l'origine de ces incendies, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, puis en poussant d'autres pays à faire de même". Outre la menace qu'ils représentent pour les hommes, ces incendies ravagent aussi la flore et la faune australiennes, rappelle The Times. D'après le quotidien britannique, plus de la moitié des quelque 600 koalas vivant dans les zones incendiées, pourrait avoir disparu dans les flammes - qui sont en train de réduire en cendres les efforts engagés pour sauver cette espèce en voie d'extinction.

Et puisqu'on en est à la rubrique espèce en voie d'extinction dans l'hémisphère Sud, je vous propose de jeter aussi un coup d'œil au Guardian, qui nous apprend que les Néo-Zélandais viennent de décerner le titre d'oiseau de l'année au manchot antipode, dit aussi manchot à œil jaune. Une espèce en voie de disparition, menacée à la fois par le changement climatique, la pêche et les maladies, et dont il ne reste que 1 700 spécimens en Nouvelle-Zélande. D'après The Guardian, le manchot à œil jaune est très timide et peu sociable, préfère vivre en solitaire ou en couple et communique en criant.

Elles en ont probablement crié de joie. Les Bleues ont remporté dimanche la troisième Fed Cup de leur histoire, aux dépens des Australiennes. "Kiki c'est les plus fortes ?" : L'Équipe salue en particulier la prestation de Kristina Mladenovic, dite Kiki, qui a remporté ses deux simples, et le double avec Caroline Garcia, pour offrir à la France cette troisième victoire.

Aux États-Unis, l'ancien maire de New York Michael Bloomberg pourrait se déclarer candidat aux primaires démocrates pour la présidentielle. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'éventualité de sa candidature ne provoque pas l'enthousiasme outre-Atlantique, où Politico rapporte que 25 % des électeurs aux primaires démocrates perçoivent défavorablement Michael Bloomberg. Pas convaincu non plus, The Washington Post explique que l'ex-maire de New York et patron de l'agence de presse qui porte son nom, ferait bien d'utiliser sa fortune, estimée à 52 milliards de dollars, à meilleur escient, en rachetant, par exemple, la chaîne de télé ultra-conservatrice Fox News, accusée notamment par le journal d'"endommager la culture civique américaine" et de "répandre la xénophobie", ou en finançant la presse locale américaine, qui se trouve en très mauvaise santé financière.

Les États-Unis qui sont, par ailleurs, les plus grands consommateurs de donuts, avec 10 milliards de ces pâtisseries avalées chaque année. La malbouffe en général et la consommation de ces beignets sucrés extrêmement caloriques sont largement responsables du problème de l'obésité, qui touche de nombreux américains. Qu'à cela ne tienne, une chaîne spécialisée dans les donuts, a décidé d'en produire de moins caloriques… en vendant ces beignets avec un trou au milieu, donc sans confiture. On appelle ça des "donuts de régime". Étonnant concept, relevé par The Times.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse (du lundi au vendredi, à 7 h 20 et 9 h 20 heure de Paris). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.