Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Bataille de Tripoli : ces civils libyens qui vivent dans la crainte des bombardements

À Tripoli, le quartier d'Abou Slim recueille plus de 1 000 familles sans abri.
À Tripoli, le quartier d'Abou Slim recueille plus de 1 000 familles sans abri. Capture d'écran France 24

Depuis juin, l’impact de la bataille pour le contrôle de Tripoli est ressenti dans toute la capitale libyenne. Les civils vivent dans la crainte des bombardements alors que quelque 120 000 personnes ont déjà fui les combats.

Publicité

Depuis le 4 avril, le maréchal Khalifa Haftar, qui tient l'est de la Libye, a lancé une offensive pour prendre le contrôle de Tripoli. Cela fait six mois maintenant que les combats meurtriers entre les forces loyales au GNA, exécutif dirigé par Fayez al-Sarraj, et celles du maréchal Haftar font rage au sud de la capitale Tripoli.

Les envoyés spéciaux de France 24, Julie Dungelhoeff, Abdallah Malkawi et Catherine Norris Trent, vous emmènent auprès de la population qui vit quotidiennement dans la crainte des bombardements. Selon un dernier bilan de l'ONU, publié en juillet, les combats ont fait au moins 1 093 morts et 5 752 blessés, dont des dizaines de civils, et forcé plus de 128 000 personnes à quitter leur foyer.

>> À voir aussi : "Au cœur des combats pour Tripoli avec une milice de Misrata"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.