Accéder au contenu principal

Masters: Federer se relance en dominant Berrettini

Publicité

Londres (AFP)

Roger Federer a préservé un espoir de qualification pour les demi-finales du Masters de tennis à Londres en l'emportant en deux sets 7-6(2), 6-4 sur l'Italien Matteo Berrettini, déjà battu par Novak Djokovic dimanche.

Quelle que soit l'issue du duel entre Djokovic et l'Autrichien Dominic Thiem en soirée, le Suisse devra battre le Serbe, tête de série N.2, jeudi pour rentrer dans le dernier carré.

"Je suis impatient de jouer contre lui et de voir ce qui va se passer ce soir, ça me donnera des infos sur ce à quoi je dois m'attendre", a déclaré le Suisse après sa victoire.

Pour le novice italien, en revanche, la voie semble désormais très bouchée.

Beaucoup plus solide sur sa première balle que face à Djoko, la révélation de la saison a aussi pu compter sur son gros coup droit au premier set, qui lui a permis d'empocher 11 points en coups gagnants.

"Il a les variations, il a le slice, il a le gros coup droit, il a le gros service et tout ça est capital dans notre sport", a jugé le "maître" Federer au sujet de l'"élève" Berrettini en qui il voit "une magnifique base" pour devenir un joueur majeur.

En arrivant au tie-break, la tête de série numéro 8 avait déjà inscrit plus de jeux contre Federer que lors de leur unique rencontre à ce jour, en huitième de finale à Wimbledon (6-1, 6-2, 6-2).

Il avait même repoussé aisément une balle de set à 5-6, sur la première balle de break de la partie mais il a ensuite eu un trou d'air fatal au tie-break puis dans le premier jeu de la seconde manche sur son service.

Face au maitre Federer, tête de série numéro 3, cela n'a pas pardonné.

Avec la fougue de ses 23 ans, Berrettini a bien tenté d'empêcher l'inévitable en se procurant 3 balles de dé-break dans le huitième jeu du second set.

À cet instant-là, "j'ai surtout pensé à ne pas rater les services que j'avais raté (dans les moments importants) contre Thiem", a avoué le Suisse.

Avec trois premières balles, il a effacé toutes les balles de break de son cadet de 15 ans, puis enchaîné sur un nouveau break derrière pour conclure le match.

Pour Federer, malgré la défaite au premier jour du tournoi contre Thiem (7-5, 7-5), l'espoir d'un 7e titre aux Masters reste donc d'actualité.

Un peu plus tôt dans la journée, dans le tournoi de double, la paire tête de série N.3 Rajeev Ram (USA)/Joe Salisbury (GBR) s'est elle aussi relancée avec une victoire au super tie-break (3-6, 6-3, 10-6) face à l'équipe N.8 Ivan Dodig (CRO)/Filip Polasek (SVK).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.