Accéder au contenu principal

Tony Parker entre dans la légende, son maillot retiré par les Spurs

Tony Parker lors de la cérémonie au cours de laquelle son maillot a été retiré, le 11 novembre 2019 à San Antonio (Texas).
Tony Parker lors de la cérémonie au cours de laquelle son maillot a été retiré, le 11 novembre 2019 à San Antonio (Texas). Daniel Dunn, USA Today Sports

Pour la première fois, un joueur français a vu son maillot retiré par une équipe de la NBA. Le basketteur Tony Parker a reçu cet honneur à San Antonio, au Texas, entouré par ses anciens coéquipiers.

Publicité

Tim Duncan, David Robinson, Manu Ginobili, Boris Diaw. Ils étaient tous là pour honorer Tony Parker. Le basketteur français est entré lundi 11 novembre dans le panthéon des Spurs de San Antonio. Son maillot 9 a été retiré au cours d’une cérémonie.

Un tel honneur est rare. Il est généralement rendu à ceux qui ne se sont pas contentés d'un exploit, mais qui ont forgé la légende d'une équipe. Il est le premier Français à recevoir un tel hommage.

"Merci, San Antonio. Ca fait du bien d'être à la maison. Ici, ce sera toujours la maison pour moi. C'est très émouvant", a déclaré Tony Parker, qui avait souhaité que le retrait de son maillot, acte honorifique suprême dans les franchises NBA, ait lieu en ce 11 novembre marquant la fin de la Première guerre mondiale.

"Mon père est américain. Mon grand-père maternel a eu la 'Purple Heart' (une médaille militaire américaine). Il faut saluer tous les vétérans", a-t-il embrayé, avant de remercier l'assemblée : son épouse, ses deux enfants Josh et Liam, son ancien entraîneur Gregg Popovich et ses anciens coéquipiers.

"Tu as rendu ma vie plus riche"

Avec Duncan et Ginobili, il a formé un des "Big 3" les plus talentueux de l'histoire de la NBA, couronné de quatre titres de champion (2003, 2005, 2007, 2014). Il est désormais membre à leur côté du club très fermé des immortels des Spurs, avec également Johnny Moore, Avery Johnson, James Silas, Sean Elliott et George Gervin.

"Je veux m'excuser pour les abus physiques et moraux que je t'ai fait subir... Mais la vérité, c'est que j'ai été le plus chanceux des hommes de te faire jouer et de te voir à présent entrer au panthéon de la gloire (des Spurs). Tu as rendu ma vie plus riche", a salué "coach Pop" devant un Parker aux yeux embués.

La cérémonie, en présence de nombreux amis de "TP" parmi lesquels les Frenchies qui lui ont emboîté le pas en NBA, Boris Diaw, Nicolas Batum, Ian Mahinmi, Ronnie Turiaf, s'est déroulée juste après la défaite des Spurs face à Memphis (113-109).

Un palmarès impressionnant

Né en 1982 à Bruges, en Belgique, d'un basketteur américain et d'une Néerlandaise, Tony Parker, 37 ans, affiche le plus beau palmarès du basket tricolore. Formé à l’Insep, il a été le premier joueur français à décrocher un titre de champion NBA et également le premier joueur européen récompensé par un titre de MVP (Most Valuable Player, meilleur joueur de la saison) des finales en 2007.

Fer de lance de l'équipe de France, il a aussi mené sa sélection nationale vers le titre européen en 2013. Deux ans plus tard, toujours lors de l'Euro, il est devenu le meilleur marqueur et le meilleur passeur de l'histoire de la compétition continentale. Depuis 2018, moins utilisé chez les Spurs, il avait rejoint l'équipe des Hornets de Charlotte. Mais sa dernière saison s'est révélée décevante. Il a annoncé sa retraite en juin dernier.

Homme d’affaires, il est aussi devenu l'un des sportifs français les plus riches grâce à son salaire aux Spurs (12 millions de dollars par saison lors de ses grandes années) et à de nombreux contrats publicitaires. Il a ainsi pu faire de multiples investissements, le dernier en date dans la station de ski de Villard-de-Lans. C'est à ces activités économiques qu'il devrait désormais consacrer une grande partie de son temps, entre les États-Unis et la France, ainsi qu'à la présidence de l'Asvel, le club de Villeurbanne.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.