Accéder au contenu principal

Tokyo va élire son gouverneur peu avant les Jeux olympiques

Publicité

Tokyo (AFP)

Tokyo va organiser l'élection de son gouverneur le 5 juillet 2020 moins de trois semaine avant le coup d'envoi des Jeux olympiques d'été dans la capitale nippone, a annoncé mercredi la ville.

La gouverneure sortante Yuriko Koike, 67 ans, n'a pas officiellement annoncé sa candidature mais est largement considérée comme décidée à le faire.

Son mandant prend fin le 30 juillet et elle doit organiser des élections dans les 30 jours qui précèdent.

Les élections municipales sont généralement organisées un dimanche, ce qui fait du 5 juillet la date la plus éloignée de la cérémonie d'ouverture des Jeux le 24 juillet.

Mme Koike, dotée d'un sens aigu de la communication et habituée des médias, avait largement remporté l'élection en 2016, devenant la première femme à diriger la mégapole la plus peuplée du monde.

Elle avait créé la surprise et secoué le monde politique japonais en créant en 2017 sa propre formation, le Parti de l'Espoir, pour contrer le Premier ministre Shinzo Abe lors d'élections législatives.

Mais après des débuts prometteurs, le soutien qui lui était accordé s'était effondré, en grande partie du fait qu'elle ne se présentait pas elle-même pour un siège de député. Elle excluait ainsi pour les électeurs de son parti d'avoir en elle un Premier ministre potentiel, dans un pays où le chef du gouvernement doit être issu du Parlement.

Plus récemment elle a fait les grands titres en s'opposant vigoureusement à la décision du Comité international olympique de déplacer le marathon vers le nord du pays pour fuir la chaleur humide des étés de Tokyo. Elle avait finalement acquiescé de mauvaise grâce en disant clairement qu'elle le faisait du seul fait qu'elle n'avait pas le choix.

La campagne officielle doit commencer le 18 juin. Les Jeux olympiques de Tokyo sont programmés du 24 juillet au 9 août.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.