Accéder au contenu principal

Euro-2020 - Éliminatoires : déjà qualifiés, les Bleus s’imposent face à la Moldavie

Qualifiés avant le début de la rencontre, les Bleus se sont tout de même imposés face à la Moldavie.
Qualifiés avant le début de la rencontre, les Bleus se sont tout de même imposés face à la Moldavie. Benoit Tessier, Reuters

La France sera bien au rendez-vous de l’Euro-2020. Les Bleus ont vu leur qualification officialisée avant même leur rencontre du soir en raison du match nul de l'Islande en Turquie (0-0). Avant de s'imposer difficilement face à la Moldavie (2-1).

Publicité

Les Bleus ont réalisé une excellente opération, jeudi 14 novembre, à l'occasion de la 9e journée des éliminatoires de l'Euro-2020. L’équipe de France de football, qui avait déjà un pied et demi en phase finale du prochain rendez-vous continental, a vu son billet officiellement composté dès la fin d'après-midi, puisque l’Islande n’a pas réussi à s’imposer en Turquie (0-0), le jour même. Des Turcs également qualifiés avec ce score.

Un résultat idéal pour les hommes de Didier Deschamps qui, la qualification acquise, avaient l'occasion de reprendre la tête du groupe H aux Turcs.

Face à la très modeste Moldavie, les coéquipiers de Griezmann et Mbappé n'ont pas brillé, mais ils ont su arracher l'essentiel, à savoir trois points salvateurs. Un succès acquis dans la douleur, puisque ce sont les Moldaves qui avaient ouvert le score par Rata, d'entrée de jeu (0-1, 9e).

Menés, les Bleus s'en sont remis aux coups de pied arrêtés pour se sortir du piège : un coup franc conclu victorieusement de la tête par Varane (1-1, 35e) puis un pénalty de Giroud (2-1, 79e), dans le dernier quart d'heure. Pas brillant, mais suffisant pour placer les Français dans les meilleures dispositions avant leur dernière rencontre qualificative, dimanche, en Albanie.

La première place à tout prix

L’enjeu est considérable, puisqu'en terminant deuxième derrière la Turquie, la France risquerait d’être placée dans les chapeaux 3 ou 4, ce qui augurerait d’un groupe potentiellement compliqué. La radio française RTL, qui s'est essayée à composer le pire "groupe de la mort" possible, évoque par exemple une poule qui pourrait réunir la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Portugal. Hautement hypothétique pour l’heure, mais pas franchement rassurant à deux semaines du tirage au sort, programmé le 30 novembre à Bucarest (Roumanie).

Quoi qu'il advienne lors du dernier duel face à l'Albanie, les champions du monde en titre pourront en tous cas ambitionner de réaliser le doublé Mondial-Euro qu’ils étaient parvenus à inscrire à leur palmarès entre 1998 et 2000.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.