Accéder au contenu principal
CARTOONING FOR PEACE

Bolivie : Evo ou l'armée

Cartooning for peace / Gargalo

Après plusieurs semaines d'affrontements entre manifestants et policiers, Evo Morales, sous la pression de l'armée, a dû démissionner et s'exiler au Mexique. La gauche bolivienne a dénoncé un coup d'État.

Publicité

Le 11 novembre 2019, après plusieurs semaines d’affrontements violents qui ont plongé le pays dans une crise profonde et sous la pression de l’armée, Evo Morales a démissionné. L’ancien président bolivien s’est exilé au Mexique, disant craindre pour sa sécurité. La gauche bolivienne dénonce un coup d'État.

Le 12 novembre, Jeanine Añez, vice-présidente du Sénat, s'est proclamée présidente par intérim dans des conditions douteuses et appelle à de nouvelles élections en janvier. Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues pour demander sa démission.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.