Accéder au contenu principal

Il était une fois Alibaba

Publicité

Shanghai (AFP)

Née dans un modeste appartement de Hangzhou en 1999, Alibaba a nourri l'appétit insatiable des Chinois pour le commerce en ligne en devenant l'une des entreprises les plus prospères au monde, rattrapant peu à peu son modèle et rival, le géant américain Amazon.

Vendredi, l'entreprise, déjà cotée à Wall Street, a lancé le processus de son introduction à la Bourse de Hong Kong, où il espère lever près de 12 milliards d'euros afin de financer son développement à l'international.

- Comment tout a commencé? -

Jack Ma, un ancien professeur d'anglais qui se vante de n'avoir jamais écrit une ligne de code informatique, a monté diverses entreprises avec un succès relatif avant que des amis ne lui fassent découvrir internet lors d'un voyage aux Etats-Unis dans les années 1990.

Alors qu'Amazon commence à se faire un nom dans le commerce en ligne, Jack Ma convainc en 1999 un groupe d'amis chinois et étrangers de mettre au pot 60.000 dollars pour monter une entreprise de commerce électronique en "B to B".

Le start-upper la baptise "Alibaba" car le nom est facile à prononcer dans toutes les langues, y compris en chinois, mais aussi en référence à la célèbre formule du conte, "sésame, ouvre-toi", la plateforme se targuant "d'ouvrir grand la porte de la fortune aux PME".

- Pourquoi un tel succès ? -

Alibaba a été fondé à une époque où les revenus des Chinois grimpent en flèche après des décennies de croissance rapide, dans un contexte marqué aussi par la numérisation accélérée du pays. Alibaba, c'est la rencontre de consommateurs de plus en plus accros à la facilité des achats en ligne et des innombrables fabricants de produits bon marché que compte le pays.

Aujourd'hui, la Chine compte la plus grande population connectée au monde: plus de 850 millions d'utilisateurs de smartphones. Cette hyperconnectivité a nourri la croissance ultra-rapide de l'entreprise qui, 15 ans après sa fondation, faisait en 2014 une entrée triomphale à la Bourse de New York - levant à cette occasion 25 milliards de dollars, soit la plus grosse IPO de l'histoire.

- Que fait Alibaba ? -

Le commerce en ligne reste la poule aux œufs d'or de l'entreprise, via ses deux sites phare: Taobao, plateforme d'échanges entre consommateurs, et Tall, où les vendeurs sont des entreprises. Dans les deux cas, les achats sont réglés majoritairement par l'intermédiaire de sa filiale de paiement numérique Alipay, devenue une pionnière dans ce secteur.

Grâce à ces sites, les Chinois peuvent acheter un large éventail de produits allant des vêtements à l'électronique, en passant par l'alimentation, les produits de luxe et même des Boeing 747 !

Mais le succès d'Alibaba lui a aussi permis d'investir dans de nouveaux secteurs d'activité: elle possède le principal site de streaming chinois, Youku, et sa filiale Alibaba Pictures a pris en 2016 une participation dans la société Amblin Partners de Steven Spielberg, parmi d'autres acquisitions dans l'industrie du cinéma et du divertissement. Elle a mis des billes également dans l'informatique en nuage, et a acquis récemment le leader chinois de la distribution de produits alimentaires Ele.me.

- Un géant, mais encore ? -

Alibaba est aujourd'hui l'entreprise chinoise la plus valorisée, forte d'une capitalisation boursière d'environ 477 milliards de dollars (432 milliards d'euros), et l'une des dix plus grosses capitalisations mondiales, encore loin cependant d'Amazon, dont la valeur boursière s'élève à 870 milliards de dollars (788 mds EUR).

Alibaba, dont le siège est à Hangzhou (est), la ville natale de Jack Ma, emploie aujourd'hui 104.000 personnes, en Chine et dans le monde. Au cours des dernières années, l'entreprise a mis le cap sur l'international, s'implantant notamment en Asie du Sud-Est, où elle exploite la plateforme de commerce électronique Lazada.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.