Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Les chauffeurs de "tuk-tuk", précieux alliés des manifestants irakiens

Les "tuk-tuk" irakiens sont utilisés pour transporter du matériel et des blessés lors des manifestations.
Les "tuk-tuk" irakiens sont utilisés pour transporter du matériel et des blessés lors des manifestations. Capture d'écran France 24

À Bagdad, les chauffeurs de "tuk-tuk" participent à la mobilisation contre le gouvernement. Concernés par les mêmes problèmes sociaux et économiques, ils apportent un soutien à la mesure de leurs moyens. France 24 a accompagné l’un d’entre eux.

Publicité

Depuis 22 jours, Khadoum, chauffeur de "tuk-tuk", ces mini-taxis sur trois roues, est aux côtés des manifestants à Bagdad. "J’aide les manifestants, je transporte les blessés et la nourriture. Ce sont mes frères, je veux les aider", affirme-t-il.

Ce père de famille partage les revendications des manifestants qui réclament depuis le début du mois d’octobre le départ du gouvernement, des mesures pour l’économie et la fin de la corruption.

Dans son quartier, au nord de Bagdad, il n’y a pas d’école, les ordures jonchent le sol et les routes sont dans un état déplorable. Les services publics sont inexistants. "On ne veut plus de gouvernement, il doit partir", conclut Khadoum.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.