Accéder au contenu principal
Info éco

Un an après l'affaire Ghosn, quel bilan pour l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ?

Il y a tout juste un an, le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn, alors patron de Renault-Nissan-Mitsubishi, est arrêté à son arrivée à l'aéroport de Tokyo, soupçonné notamment de délits financiers. Depuis, l'alliance entre le constructeur français et ses partenaires japonais est passée par des zones de turbulence, qui l'on fragilisée. Quel bilan tirer de cette année difficile pour Renault et Nissan ? Quel avenir et quels défis pour l'alliance ? Décryptage.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.