Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Contestation en Irak : les femmes en première ligne des manifestations

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à s'engager dans le mouvement de contestation contre le pouvoir en Irak.
Les femmes sont de plus en plus nombreuses à s'engager dans le mouvement de contestation contre le pouvoir en Irak. Capture d'écran France 24

De nombreuses femmes se sont engagées dans la contestation qui secoue le pouvoir irakien depuis plus d'un mois. Un fait rare dans un pays réputé pour son conservatisme. Reportage.

Publicité

Chaque jour, Nour, jeune activiste irakienne, se rend au cœur des manifestations contre le pouvoir à Bagdad pour fournir du matériel aux contestataires. "On fournit des masques, des matelas, tout ce dont chacun a besoin en cas d'attaque de gaz lacrymogène ou de grenade", explique la jeune femme à France 24.

>> À lire aussi : Grève générale en Irak, les syndicats appellent à la chute du régime

"Les droits des femmes ont été confisqués"

Comme elle, de nombreuses autres Irakiennes se sont engagées dans la contestation. Un fait rare dans ce pays très conservateur. “Au début, les manifestants ont eu du mal à l'accepter mais c’est une réalité : les femmes existent ici mais leurs droits ont été confisqués. Avec cette révolution, les choses pourraient changer pour elles".

Si ce discours est relativement partagé par les hommes sur la place Tahrir, il ne fait pas l'unanimité dans le reste du pays. "Beaucoup de familles n’autorisent toujours pas les femmes à venir manifester avec les autres", remarque une jeune activiste.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.