Accéder au contenu principal

Wall Street sans direction, le Dow Jones lesté par Home Depot

Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, le Dow Jones se voyant fragilisé par la forte baisse du titre de Home Depot, dont les résultats trimestriels ont déçu.

Le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, a reculé de 0,11% pour terminer à 27.934,02 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,11% pour finir à un niveau record de 8.570,66 points.

L'indice élargi S&P 500 a, lui, cédé 0,06%, à 3.120,18 points.

L'enseigne américaine de bricolage et d'aménagement de la maison Home Depot a fait part de ventes à périmètre comparable (en nombre de magasins) inférieures aux attentes des analystes lors de la publication mardi de ses résultats trimestriels.

Le titre du groupe, coté au Dow Jones, a chuté de 5,44%.

Toujours dans le secteur de la grande distribution, l'action de l'enseigne Kohl's a dégringolé de 19,49% après l'annonce par l'entreprise de ventes à périmètre comparable en-dessous des prévisions.

"Si on enlève Home Depot du Dow Jones, l'indice est plat", observe Art Hogan, de National.

"En s'intéressant au marché, on se rend compte que les données économiques positives ont été contrebalancées par les déceptions Home Depot et Kohl's", précise l'expert.

Au rang des indicateurs, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en octobre et les permis de construire ont atteint leur plus haut niveau depuis mai 2007, selon les données du département du Commerce publiées mardi.

La place new-yorkaise n'a, en revanche, pas particulièrement réagi aux nouvelles déclarations du président américain, Donald Trump, qui a menacé de relever encore plus les tarifs douaniers sur les produits chinois si Pékin refusait de signer l'accord commercial avec Washington.

"A ce stade, le marché ignore ce genre d'informations et part du principe que l'accord de +phase 1+ est important pour les deux parties et sera probablement signé avant la fin de l'année", indique M. Hogan.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était en recul, s'établissant à 1,783% vers 21H20 GMT contre 1,815% la veille à la clôture.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.