Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Le Liban continue de se noyer sous les déchets

Sur l’unique plage publique de Beyrouth, des déchets en tout genre jonchent le sable.
Sur l’unique plage publique de Beyrouth, des déchets en tout genre jonchent le sable. Capture d'écran France 24

Au Liban, les manifestants réclament depuis des semaines la résolution des graves problèmes environnementaux du pays parmi lesquels figure la crise des ordures ménagères.

Publicité

Au Liban, de nombreuses plages sont trop polluées pour s'y baigner. En cause, les déchets produits par le pays qui ne sont pas traités et qui finissent dans des dépôts sauvages ou des décharges à ciel ouvert.

Sur l’unique plage publique de Beyrouth, des déchets en tout genre jonchent le sable.

Ici, les bouches d’égouts rejettent leurs eaux sales dans la mer sans aucun traitement. L’importante pollution bactériologique rend toute baignade dangereuse pour la santé. Les habitants eux dénoncent une négligence de l’État.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.