Accéder au contenu principal
Info éco

Derrière la flambée de violences, le quotidien difficile des Iraniens

Station service d'Eslamshahr, près de Téhéran, incendiée par des manifestants, le 17 novembre.
Station service d'Eslamshahr, près de Téhéran, incendiée par des manifestants, le 17 novembre. AFP

La hausse du prix du carburant, décidée vendredi 15 novembre par le gouvernement, est l'étincelle qui a fait exploser la colère du peuple iranien. Un peuple qui depuis un an et demi vit dans des conditions extrêmement difficiles. Décryptage.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.