Accéder au contenu principal

Wall Street recule, peu rassurée par le commerce

Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi dans un marché toujours préoccupé par la situation commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, a reculé de 0,20% pour terminer à 27.766,29 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 0,24%, à 8.506,21 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,16% à 3.103,54 points.

Selon Peter Cardillo de Spartan Capital, les investisseurs continuent d'observer avec attention "la rhétorique quotidienne autour de la guerre commerciale" entre Washington et Pékin.

Les signaux positifs envoyés jeudi par la Chine, qui s'est dite prête à faire "tout son possible" pour parvenir à un accord préliminaire avec les Etats-Unis, n'ont pas particulièrement rassuré les investisseurs.

Ces propos surviennent après que Donald Trump a promis mardi une nouvelle hausse des tarifs douaniers visant les produits chinois si aucun accord préliminaire n'était trouvé avec Pékin et après l'adoption mercredi par le Congrès américain d'une résolution soutenant les "droits humains et la démocratie" à Hong Kong.

"La baisse d'aujourd'hui n'est pas très importante, ce qui me fait dire que ce qu'il s'est passé aujourd'hui est plutôt un recul technique", observe M. Cardillo.

Les acteurs du marché cherchent à savoir si l'administration Trump va bien imposer, à compter du 15 décembre, des droits de douane supplémentaires sur quelque 160 milliards de dollars de produits chinois n'ayant pas encore été surtaxés.

Par ailleurs, le secteur de l'énergie a progressé, porté notamment par la nette hausse des cours du pétrole au cours des deux dernières séances. Au sein du S&P 500, le sous-indice représentant les valeurs énergétiques est monté de 1,63%.

Au rang des indicateurs, la croissance de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) a repris un peu de vigueur en novembre, conforme aux attentes des analystes, selon l'indice de l'antenne locale de la Réserve fédérale (Fed) publié jeudi.

L'indicateur mesurant les conditions générales de l'activité a gagné 5 points pour s'établir à 10,4 après avoir déjà décliné deux mois d'affilée.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans de la dette américaine s'établissait à 1,769% vers 21H15 GMT, en hausse par rapport à sa clôture de la veille (1,745%).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.