Accéder au contenu principal
Tech 24

Entrez dans le premier village "spatial" sur Terre

Tech 24
Tech 24 France 24

Ebios ambitionne de devenir, dès 2021, le premier village "spatial" sur Terre. Ce terrain d'expérimentation bio-régénératif de 70 000 m² implanté en plein désert californien vise un objectif : celui pour les astronautes et explorateurs de tester à quoi pourrait ressembler la vie sur la planète Mars. L’initiative a reçu le soutien de la NASA et d'éminents investisseurs européens. Cette base autonome est-elle le sésame de notre future vie extra-terrestre ? Réponses avec la fondatrice de ce projet fou, Barbara Belvisi.

Publicité

Ils sont nos éclaireurs dans l'espace : les satellites transportent habituellement des moyens de télécommunication. Depuis le début du mois de novembre, ils envoient même des grands crus de Bordeaux sur la Station Spatiale Internationale. 

Dans quelques jours, ce sera au tour du satellite CHEOPS de partir à la découverte d'exoplanètes. Né en Suisse, ce projet est la première mission S (Small) de l'ESA. Sa mission : étudier ces planètes d'autres systèmes solaires pour découvrir lesquelles pourraient être habitables. Laure Wagner a suivi, depuis Berne et Genève, l'équipe d'ingénieurs à l'origine de cette expédition.

Et pourquoi ne pas installer des panneaux solaires... sur la Lune ? C'est le rêve de l'entreprise luxembourgeoise Maana, qui ambitionne d'exploiter le régolithe lunaire, comparable à certains siliciums des déserts terrestres, pour construire ces panneaux.
Shimizu, une entreprise japonaise, avait déjà émis l'idée, au début des années 2010, de construire une ceinture de panneaux solaires autour de la Lune. Retour sur ce projet fou.
Enfin, la Chine n'est pas en reste. Pékin veut mettre en orbite la première ferme solaire spatiale d'ici 2025. Guillaume Grallet nous explique tout.

Tour de magie dans notre rubrique test24. Abracadabra : clavier !  Adok, une tour portable, fait apparaître des claviers virtuels et tactiles sur toutes les surfaces. Son secret : la rétroprojection par reconnaissance d'image. La startup parisienne a développé un dictionnaire gestuel. Démonstration en plateau !

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.