Accéder au contenu principal
Focus

Roumanie : le ras-le-bol contre la corruption domine la présidentielle

En Roumanie, une manifestante anti-corruption participe à une veillée en mémoire des 64 personnes tuées lors de l'incendie de la discothèque "Colectiv" le 30 octobre 2015. La majorité des victimes sont mortes dans les heures et les jours qui ont suivi le drame. La faute à de nombreux dysfonctionnements liés, d'après les manifestants, à un système corrompu à tous les niveaux.
En Roumanie, une manifestante anti-corruption participe à une veillée en mémoire des 64 personnes tuées lors de l'incendie de la discothèque "Colectiv" le 30 octobre 2015. La majorité des victimes sont mortes dans les heures et les jours qui ont suivi le drame. La faute à de nombreux dysfonctionnements liés, d'après les manifestants, à un système corrompu à tous les niveaux. France 24

Les Roumains votent ce dimanche dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. Au cœur de ce scrutin : le ras-le-bol généralisé contre la corruption, l'un des maux endémiques qui touchent ce pays d'Europe de l'Est. Une corruption qui tue, au sens propre du terme : c'est l'accusation que portent de nombreux Roumains, pour qui le gouvernement social-démocrate actuel est responsable d'une aggravation de la situation. 

Publicité

Une émission préprarée par Patrick Lovett.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.