Accéder au contenu principal

Wall Street ouvre en hausse après des propos de Trump sur le commerce

Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York progressait à l'ouverture vendredi, encouragéepar des déclarations du président américain Donald Trump, qui s'est dit optimiste sur la signature imminente d'un accord commercial avec la Chine.

Vers 15H10 GMT, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, montait de 0,29% à 27.847,27 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,17%, à 8.521,00 points et l'indice élargi S&P 500 gagnait 0,23% à 3.110,60 points.

Wall Street avait reculé jeudi, peu rassurée par la situation commerciale en dépit de signaux positifs envoyés par Pékin: le Dow Jones avait perdu 0,20% et le Nasdaq avait cédé 0,24%.

Donald Trump a estimé vendredi que les Etats-Unis et la Chine étaient en mesure de conclure un accord commercial prochainement

"De manière générale, le marché est plutôt confiant qu'un accord, même à minima, va être signé ou bien que, même s'il n'y pas d'accord, Donald Trump ne va pas imposer de tarifs supplémentaires (sur des produits chinois, NDLR) le 15 décembre", note Karl Haeling de LBBW.

Plus tôt vendredi, le président chinois Xi Jinping avait toutefois assuré que son pays était prêt à répliquer aux prochaines salves américaines.

Plusieurs analystes estimaient d'ailleurs que les divergences entre les deux premières puissances mondiales restaient importantes avant de parvenir à un accord préliminaire.

"Les Etats-Unis veulent rendre les règles du jeu plus équitables, tandis que la Chine veut que les deux parties fassent des concessions de même ordre. Cette seconde option n'est pas envisageable lorsque l'une des deux parties (la Chine, NDLR) démarre avec presque tous les avantages", juge Chris Low de FHN Financial.

Les acteurs du marché digéraient par ailleurs des chiffres sur la croissance de l'activité du secteur privé dans la zone euro, qui est restée au point mort en novembre, selon le cabinet IHS Markit.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans de la dette américaine était quasi-stable, à 1,774%.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.