Accéder au contenu principal

C1: Zidane (Real Madrid) est "déjà amoureux" de Mbappé

Publicité

Madrid (AFP)

"Je suis déjà amoureux de lui", a confié lundi l'entraîneur français du Real Madrid Zinédine Zidane au sujet de Kylian Mbappé, régulièrement cité comme une recrue possible du géant espagnol, avant la réception du Paris SG mardi (21h00/20h00 GMT) en Ligue des champions.

"Je suis déjà amoureux de lui. D'abord en tant que personne. Mais je le connais depuis longtemps, ce n'est pas la première fois que je vais le rencontrer, il était déjà venu ici passer des tests" quand le prodige français était à peine adolescent, a rappelé Zidane lundi en conférence de presse.

Zidane a répondu ainsi à une question sur le fait de savoir s'il croyait au coup de foudre au premier regard. "Demain, il vient comme un adversaire, je ne peux rien vous dire de plus (...) On sait le joueur qu'il est, le poids qu'il a dans son équipe, et il faut que l'on soit préparé à ça", a-t-il ajouté.

Zidane, qui fait rêver Mbappé tout autant que le Real Madrid, avait multiplié les appels du pied en direction du prodige de Bondy au mois de novembre.

L'entraîneur français du Real Madrid est d'ailleurs persuadé que Paris évoluera "avec Neymar et Mbappé".

"Ca ne change pas grand-chose, j'ai intégré le fait qu'il (Neymar) pourrait jouer demain. Je pense qu'ils joueront avec Neymar et Mbappé. Mais on est prêt à jouer contre n'importe quelle équipe de Paris", a affirmé "Zizou".

"Ce n'est pas à moi de choisir (lequel des deux attaquants va jouer ou pas). Ils sont là, ils sont prêts, et il faut se préparer à tout", a répété le technicien du Real.

"ZZ" a également loué la "saison magnifique du PSG : "Ils font une saison magnifique, je pense que ce sera un super match. C'est ce que tout le monde a envie de voir, et je pense qu'on l'aura", a souhaité Zidane.

Il ne s'est toutefois pas aventuré à un pronostic pour cette affiche, arguant que les deux équipes "ont changé" depuis la déroute du Real au Parc des Princes à l'aller (3-0) :

"C'est certain qu'on a changé depuis (le match aller). Ce n'est pas une revanche. On a envie de faire un gros match, de montrer nos qualités, de faire ce qu'on fait dernièrement", a espéré le technicien.

"Sur les six derniers matches, on encaisse pas beaucoup et on se crée beaucoup d'occasions. Demain, ce sera un match pour confirmer cela".

Deuxième du classement du groupe A derrière le PSG (12 pts), le Real Madrid (7 pts) a besoin d'une victoire mardi soir pour se qualifier pour les huitièmes de finales de la compétition sans dépendre du résultat de Bruges (3e avec 2 pts) à Galatasaray.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.