Accéder au contenu principal

Liban : Saad Hariri affirme qu'il ne veut plus être Premier ministre

Le Premier ministre libanais Saad Hariri annonçant la démission de son gouvernement le 29 octobre 2019.
Le Premier ministre libanais Saad Hariri annonçant la démission de son gouvernement le 29 octobre 2019. Mohamed Azakir, Reuters

L'actuel Premier ministre du Liban, Saad Hariri a déclaré mardi qu'il ne voulait pas être à la tête du futur  gouvernement. Il affirme que sa décision est "claire et définitive".

Publicité

Le Premier Ministre sortant du Liban, Saad Hariri, démissionnaire depuis le 29 octobre dernier, a annoncé mardi 26 novembre le retrait de sa candidature. Il ne devrait donc pas se succéder à lui-même à la tête du prochain gouvernement libanais. Une décision qu'il a qualifié de "franche et définitive".

"Je m'en tiens à ma décision 'tout mais pas moi' afin que soit formé un gouvernement qui puisse répondre aux aspirations des jeunes", a déclaré Saad Hariri dans un communiqué. "Après avoir annoncé cette décision claire et définitive, j'ai confiance que le Président de la République commencera immédiatement des consultations parlementaires" afin de désigner un nouveau Premier ministre.

"Il est clair que le déni chronique exprimé à plusieurs reprises au cours des dernières semaines est plus dangereux encore que la crise nationale majeure et la crise économique aiguë que traverse notre pays et qu'il nous empêche de faire face à ces deux crises imbriquées", ajoute Saad Hariri.

Selon des sources proches du palais présidentiel, ces consultations débuteront jeudi.

Avec Reuters

 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.