Accéder au contenu principal

NBA: les Bucks et les Lakers enchaînent les victoires, Toronto surpasse Philadelphie

Publicité

New York (AFP)

Les Bucks de Milwaukee, portés par un Giannis Antetokounmpo en mode double-double à 50 points, et les Lakers de LeBron James ont enchaîné une huitième victoire de rang lundi dans le championnat nord-américain de basket-ball (NBA), alors que les Raptors de Toronto ont corrigé les Sixers de Philadelphie (101-96)

. Milwaukee: Antetokounmpo intraitable

Milwaukee a bien failli se faire à nouveau surprendre par Utah (122-118), dernière franchise à avoir battu les Bucks, le 8 novembre.

Mais le meilleur joueur (MVP) de NBA Giannis Antetokounmpo a mené sa franchise vers une huitième victoire de rang en signant un 17e double-double d’affilée, avec 50 points, 14 rebonds et 6 passes décisives.

"Je cherche juste à m'améliorer. Je m'y prends jour après jour, match après match, et je suis prêt pour les matches les plus importants", a déclaré Giannis Antetokounmpo, dont la série de double-double est la plus longue en début de saison depuis les 34 consécutifs de Bill Walton en 1976-77.

Utah, pourtant deuxième meilleure défense de NBA, avait dominé les deux premiers quart-temps (48-57), avant le réveil de Milwaukee au troisième. Les Bucks ont alors marqué 42 points, le meilleur score de la franchise en un quart-temps cette saison. Ils confortent ainsi leur première place en conférence Est, avec 14 victoires et 3 défaites.

. Les Lakers de James dominent les Spurs

A l’Ouest, ce sont les Lakers qui dominent la conférence, avec 15 victoires et 2 défaites, et LeBron James (33 points, 14 passes décisives et 3 rebonds) qui guide sa franchise vers une huitième victoire de rang, face aux Spurs de San Antonio (104-114).

Anthony Davis (19 points, 12 rebonds et 6 passes décisives) s’est également illustré pour les Lakers, deux jours avant des retrouvailles qui s’annoncent piquantes avec son ancienne franchise des Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Anthony Davis, qui a été tradé en échange de Brandon Ingram, Lonzo Ball et Josh Hart, a déclaré qu’il s’attend à ce que ces joueurs essaient "de nous faire tomber juste pour marquer le coup".

. Raptors-Sixers: avantage Toronto

Leur dernière rencontre, c’était en demi-finales de conférence Est la saison dernière, lorsque Kawhi Leonard donnait la victoire à Toronto, qui a fini champion de NBA.

Entre-temps, celui-ci a quitté Toronto pour les Clippers, mais le Scotiabank Arena a offert un beau spectacle, apprécié par le fan de Toronto Jim Naismith, qui n’est autre que le petit-fils de l’inventeur du basket-ball.

Pascal Siakam (25 points, 3 passes décisives, 7 rebonds), Fred VanVleet (24 points, 8 passes décisives, 3 rebonds) et Rondae Hollis-Jefferson (16 points, 10 rebonds et 3 passes décisives) lui ont fait honneur, portant les Raptors à une 14e victoire d’affilée à domicile en saison régulière contre les Sixers.

Ceux-ci semblaient si peu impliqués, à l’image du pivot Joel Embiid, qui n’a pas marqué un seul point, pour la première fois de sa carrière en NBA (0/11 aux tirs, 0/4 à 3 points et 0/3 aux lancers francs).

"Je ne peux pas me permettre ce genre de choses, a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre. Je n'aurais jamais pensé que je me retrouverais ici à parler de faire zéro point dans un match de NBA, mais c'est ainsi. Certains soirs, on prend des tirs, d'autres pas. Parfois on est en feu, parfois on est éteint."

Ben Simmons (10 points, 14 passes décisives et 9 rebonds), qui a fini la première période à seulement 2 points, a tenu à relativiser: "Tout le monde a des mauvais matchs. Personne n'est Superman. C'est arrivé ce soir à Jo, mais il va revenir", a-t-il déclaré.

. Les Frenchies

Pour le Magic d’Orlando, défait 103-88 par Detroit, Evan Fournier a marqué 17 points, offert 2 passes décisives et pris 2 rebonds.

Toujours blessé à une cheville, le pivot Rudy Gobert (Utah) n’a pas joué face aux Bucks de Milwaukee.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.