Accéder au contenu principal

Top 14: Montpellier écrase le leader lyonnais

Publicité

Montpellier (AFP)

Montpellier a fait très lourdement chuter le leader Lyon (33-8), battu et puni pour la seconde fois de la saison, samedi lors de la 10e journée de Top 14.

Loin d'être souverain en ce début de saison, à l'image de ses timides débuts européens, le MHR enchaîne un troisième match sans défaite en championnat et se hisse à la 4e place en attendant la clôture de cette 10e journée.

L'équipe de Xavier Garbajosa a perpétué son invincibilité à domicile et s'est offert un succès bonifié d'envergure aux dépens de sa bête noire. Montpellier s'est même réhabilité à travers cette rencontre menée d'un bout à l'autre avec cinq essais inscrits.

Lyon concède sa seconde défaite en Top 14 plus d'un mois après son premier échec à Clermont (24-15) mais conserve néanmoins sa place en tête du championnat avec un point d'avance sur Bordeaux, vainqueur convaincant au Racing.

Excédé par ses mauvais débuts en Coupe d'Europe, marqués par deux défaites à Northampton et devant Leinster, le LOU a subi un troisième revers d'affilée et semble en perte de vitesse, au lendemain du Mondial au Japon qui ne l'avait pas affecté. Pire, il est passé totalement à côté de son match, souffrant autant de la puissance du pack héraultais que de ses insuffisances.

Encore maître de la première période, Montpellier s'est appuyé sur son savoir-faire dans les mauls pour boucler les 40 premières bonus avec le bonus offensif déjà en poche. Efficace en phase de conquête, il a inscrit trois essais à la suite de penaltouche et a provoqué le carton jaune du talonneur lyonnais Mickaël Ivaldi (32e).

L'ailier fidjien Nemani Nadolo (7e), auteur d'un essai par match, le talonneur sud-africain Bismarck Du Plessis (32e) et le 3e ligne centre Louis Picamoles (37e), tous trois de retour à la compétition ces dernières semaines, ont permis de mettre à la raison un leader dépassé par l'efficacité héraultaise et dépourvu de la moindre réaction.

L'équipe de Pierre Mignoni a fait preuve de maladresse et de malchance dans cette rencontre à l'image de son ouvreur remplaçant Jean-Marc Doussain. A peiné entré en jeu (59e), il est ressorti après avoir écrasé une pénalité aisée en plein axe et s'être blessé. Anecdotique mais symbolique.

Lyon a encore encaissé deux nouveaux essais par le seconde ligne sud-africain Nicolaas Van Rensburg (72e) et talonneur Youri Delhommel (77e) avant de sauver l'honneur par un essai de Xavier Mignot après la sirène.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.