L'Américaine Megan Rapinoe, championne du monde, remporte le Ballon d'Or 2019

Paris (AFP) –

Publicité

Megan Rapinoe, co-capitaine de l'équipe américaine championne du monde en juillet dernier et icône de la lutte pour les droits des LGBT et l'égalité homme-femme, a remporté le deuxième Ballon d'Or féminin de l'histoire, lundi à Paris.

La joueuse de Seattle, meilleure buteuse et meilleure joueuse du Mondial, succède à 34 ans à la Norvégienne Ada Hegerberg, l'attaquante de Lyon sacrée en 2018 pour le lancement de ce trophée organisé par le magazine France Football.