Accéder au contenu principal

L'Américaine Megan Rapinoe, championne du monde, remporte le Ballon d'Or 2019

Publicité

Paris (AFP)

Megan Rapinoe, co-capitaine de l'équipe américaine championne du monde en juillet dernier et icône de la lutte pour les droits des LGBT et l'égalité homme-femme, a remporté le deuxième Ballon d'Or féminin de l'histoire, lundi à Paris.

La joueuse de Seattle, meilleure buteuse et meilleure joueuse du Mondial, succède à 34 ans à la Norvégienne Ada Hegerberg, l'attaquante de Lyon sacrée en 2018 pour le lancement de ce trophée organisé par le magazine France Football.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.