Accéder au contenu principal

Christophe Blain et Joann Sfar ressuscitent Blueberry

Publicité

Paris (AFP)

Quinze ans après la parution de "Dust", le dernier album de la série Blueberry, Christophe Blain (dessin) et Joann Sfar (scénario) ont relevé le gant avec la publication vendredi d'"Amertume Apache", une nouvelle aventure du plus célèbre cow-boy de la BD franco-belge.

Le résultat est à la hauteur de cette attente. Les créateurs de "Quai d'Orsay" et du "Chat du Rabbin" ont su réinterpréter, sans le trahir, le célèbre héros créé il y a 56 ans dans le magazine Pilote par Jean-Michel Charlier (scénario) et Jean Giraud, alias Gir, alias Moebius, au dessin.

L'album (64 pages, 14,99 euros), publié chez Dargaud, bénéficie d'un tirage de 70.000 exemplaires. Il est en lice pour le Fauve d'or du prochain festival d'Angoulême. Deux volumes sont prévus.

Le récit commence par une tragédie. Trois jeunes Blancs d'une communauté religieuse dirigée d'une main de fer par un gourou, assassinent deux femmes d'une tribu apache. Les deux victimes sont la femme et la fille d’un guerrier nommé Amertume. Ce double crime risque de déclencher une nouvelle guerre indienne sauf si le lieutenant Blueberry, témoin du crime mais arrivé trop tard sur le lieu du drame, parvient à mettre la main sur les jeunes assassins...

Même si les deux auteurs n'ont pas cherché à "imiter" Charlier (1924-1989) et Giraud (1938-2012), les lecteurs de la série se retrouvent dès les premières cases dans l'univers des créateurs de la saga. Blueberry, rebelle et solitaire, ressemble toujours au jeune Jean-Paul Belmondo, les décors, d'inspiration cinématographique, sont à la fois simples et somptueux. Les fidèles retrouveront avec plaisir certain des personnages emblématiques de la série comme le "sac à gnôle" Jimmy McClure. L'histoire est d'une beauté crépusculaire.

La place des femmes a toujours été importante dans les albums de Blueberry (on se souvient d'Harriett Tucker, l'amour sudiste du lieutenant, de Katie Marsh, l'institutrice de "L'Homme à l'étoile d'argent" (1969), de "Chihuahua Pearl", la presque épouse de Blueberry). Cette fois, le rôle des femmes est essentiel donnant à l'album une tonalité féministe.

Avant Blain et Sfar, d'autres auteurs (Colin Wilson, Michel Blanc-Dumont, François Corteggiani...) avaient repris le personnage de Blueberry mais pour des séries dérivées ("Marshall Blueberry" et "La jeunesse de Blueberry"). "Amertume Apache" est le premier à s'insérer directement dans la période fondatrice de Blueberry.

Outre le célèbre cow-boy, d'autres héros de BD ont récemment été interprétés par des auteurs contemporains. On peut ainsi citer le "Spirou" de Franquin repris notamment par Émile Bravo ou "Mickey" repris par des dessinateurs comme Cosey, Lewis Trondheim, Régis Loisel ou encore Tébo dans la collection "Disney by Glénat".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.