Accéder au contenu principal

Retraites: pour Mélenchon, le gouvernement "vacille"

Publicité

Marseille (AFP)

Le chef de file de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé vendredi que le gouvernement "vacillait", après l'allocution du Premier ministre sur le projet de réforme des retraites qui a mis des centaines de milliers de personnes dans la rue jeudi.

"Nous avons déjà obtenu le fait qu'il vacille, sinon il n'aurait pas pris la parole aujourd'hui pour annoncer un calendrier qu'on connait déjà", a déclaré le député LFI de Marseille, lors d'un point presse organisé après la déclaration du Premier ministre.

En milieu d'après-midi, Edouard Philippe a indiqué qu'il présenterait mercredi "l'intégralité du projet du gouvernement" de réforme des retraites après de nouveaux échanges avec les partenaires sociaux en début de semaine. Jeudi, au moins 800.000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur, ont manifesté en France et des secteurs entiers ont tourné au ralenti pour protester contre le futur "système universel" de retraite.

"Il n'y a rien de bon à attendre de cette réforme. Le gouvernement a fait preuve naturellement de sa fébrilité et de son inquiétude en intervenant alors que ce n'était pas prévu, mais il est clair que ça ne changera pas la détermination de ceux qui ont l'intention de suivre les appels des syndicats et qui se trouveront le mardi 10 décembre pour refuser le système de la retraite par points", a poursuivi M. Mélenchon.

L'intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU et trois organisations de jeunesse ont appelé à une grève interprofessionnelle le mardi 10 décembre.

"Le gouvernement maintenant doit faire preuve de raison, de sagesse. Il doit abandonner l'idée de la retraite par points", a-t-il ajouté. "Je crois que le message n'a pas été vraiment entendu, même si le Premier ministre veut donner l'impression qu'il l'a entendu".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.