Accéder au contenu principal

Ski Alpin: Pinturault en mode oiseau de proie ?

Publicité

Beaver Creek (Etats-Unis) (AFP)

Alexis Pinturault, qui a alterné excellence et désillusion lors de ses deux premières sorties, va tenter de se remettre sur les bons skis à Beaver Creek (Etats-Unis), lieu de la 4e étape de la Coupe du monde, de vendredi à dimanche.

Sur la fameuse piste "Birds of Prey" du Colorado, Pinturault, qui compte parmi les favoris au gros globe depuis la retraite cet été de l'Autrichien Marcel Hirscher, cherchera à ajouter une deuxième victoire après celle remportée sur le géant à Sölden (Autriche) il y a un peu plus d'un mois en ouverture de la saison.

Le skieur de 28 ans, fort de sa 24e victoire en Coupe du monde, soit le meilleur total pour un Français, avait devancé Mathieu Faivre, offrant à la France un joli doublé, tandis que le Norvégien Henrik Kristoffersen, l'un de ses principaux adversaires pour l'hiver, avait terminé seulement 18e à plus de deux minutes du vainqueur.

Mais il y a deux semaines, Pinturault est passé à côté de son slalom à Levi en Finlande, échouant à se qualifier pour la deuxième manche, contrairement à Kristoffersen qui s'était lui bien repris en remportant l'épreuve.

Tant est si bien qu'il devance Pinturault (5e, 100 pts) au classement général, avec 113 points à la 4e place. Devant eux: un trio de tête composé de l'Autrichien Matthias Mayer (161 pts), de l'Italien Dominik Paris (160) et de l'Allemand Thomas Dressen (126).

Tout ce beau monde va donc se retrouver à Beaver Creek, Pinturault concourant sur Super-G vendredi en plus du Géant dimanche, sur cette piste où l'"oiseau de proie" le plus redoutable fut Ted Ligety, lauréat cinq fois d'affilée de cette course entre 2011 et 2015.

Si Kristoffersen sera son plus sérieux rival en Géant, Mayer sera celui qu'il faut battre en Super-G.

Lors du premier entraînement de descente mercredi, l'Américain Ryan Cochran-Siegle a été le plus rapide, en 1 min 41 sec 37/100e, devant le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde (à 24 centièmes), Matthias Mayer (à 30 centièmes) et Thomas Dressen (à 38 centièmes).

Nils Allègre (16e) a été le meilleur français de cette séance, devant Brice Roger (18e), Nicolas Raffort (19) et Adrien Théaux (21e).

Pinturault qui y a participé, mais pour préparer son Super-G de vendredi, s'est classé 34e.

Programme (heures locales, heures françaises)

Vendredi: Super-G à 10h45 (18h45)

Samedi: Descente à 11h00 (19h00)

Dimanche: Géant à 9h45 (17h45)

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.