Accéder au contenu principal

Entre la Zambie et le Zimbabwe, les chutes Victoria victimes d'une sécheresse sans précédent

Les chutes Victoria asséchées.
Les chutes Victoria asséchées. France 24

Les chutes Victoria, situées sur le fleuve Zambèze entre la Zambie et le Zimbabwe, sont frappées par une sécheresse qui sévit en Afrique australe depuis le début de l'année. Leur débit d'eau est à son plus bas niveau depuis 1995.

Publicité

Les chutes Victoria, de spectaculaires cascades spectaculaires inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, attirent chaque année des milliers de touristes. Situé sur le fleuve Zambèze, entre la Zambie et le Zimbabwe, ce joyau de la nature peut atteindre plus de 100 mètres de hauteur habituellement.

Mais ces derniers mois, les chutes offrent un spectacle désolant, victimes d’une sécheresse sans précédent qui sévit en Afrique australe depuis le début de l'année. "La saison sèche est habituelle mais cette année, elle a commencé plus tôt, en juin", explique David Samalambo, commerçant près des chutes Victoria. "Je dirais que c'est la plus longue sécheresse que nous ayons jamais eu ici".

Le débit d'eau des chutes est à son plus bas niveau depuis 1995, selon les données de la Zambezi River Authority. Le président zambien, Edgar Lungu, pointe quant à lui du doigt le réchauffement climatique et craint que ce dernier ne fasse disparaître ce lieu emblématique.

Alors que les dirigeants mondiaux sont réunis à Madrid à l'occasion de la COP25, qui se tient jusqu'au 13 décembre, pour discuter du réchauffement climatique, l'Afrique subit déjà certains de ses pires effets : l'eau se fait rare et environ 45 millions de personnes ont besoin d'aide alimentaire à cause des mauvaises récoltes.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.