Accéder au contenu principal

Garcia: Lyon doit "forcer la réussite" contre Leipzig

Publicité

Décines-Charpieu (France) (AFP)

L'entraîneur de Lyon Rudi Garcia a déclaré lundi en conférence de presse que son équipe "devait forcer la réussite" pour aller chercher la première place du groupe G de Ligue des Champions, mardi contre le RB Leipzig en match de la 6e et dernière journée de la phase de poules.

- L'enjeu ?

"C'est le dernier match de poule. Nous avons une formidable possibilité d'aller en 8e de finale. Si nous gagnons, nous terminerons en tête et nous allons tout faire pour y parvenir. A nous de mettre de la folie, pour l'emporter et nous qualifier, être costaud dans les moments difficiles. Il faudra enflammer la rencontre. Il faudra forcer la réussite et nous n'envisageons que cela", a assuré Garcia.

"Nous restons concentrés sur le jeu et la manière dont il faut réussir ce match. Il faudra courir avec et sans ballon contre un adversaire qui exerce un pressing efficace dont il faudra sortir en développant du jeu comme l'OL avait su le faire à l'aller", a poursuivi l'entraîneur de l'OL.

Celui-ci estime que son équipe devra "livrer un match complet et être bonne dans tous les domaines".

De son côté, l'entraîneur du RB Leipzig Julian Nagelsmann a prévenu que son équipe "allait jouer pour gagner et terminer en tête du groupe" bien qu'elle soit déjà qualifiée.

"Nous ne prendrons pas le match à la légère, d'autant que l'enjeu est aussi de pouvoir disputer le 8e de finale retour à domicile et d'améliorer le coefficient UEFA pour l'Allemagne", a-t-il poursuivi.

- Quelle défense pour l'OL ?

"Il nous faut lever les doutes sur Rafael, blessé à Nîmes, et sur Fernando Marçal qui n'a pas joué depuis quelques temps. Ce dernier s'est entraîné normalement lundi. Si l'un ou l'autre, voire les deux ne pouvaient pas jouer, il faudra être inventif. En attaque, Maxwel Cornet, qui était aussi blessé, a levé les incertitudes mais, devant, nous avons des solutions", a confié le technicien lyonnais.

Celui-ci doit se passer de l'arrière droit Léo Dubois et de l'arrière gauche Youssouf Koné, respectivement opérés d'un genou et d'une cheville la semaine dernière.

- Lyon est-il en progrès avec Garcia ?

"Je pense que nous avons progressé même si nous ne sommes que 7es en Ligue 1, un classement qui ne nous satisfait pas. En jouant tous les trois jours, on ne peut pas toujours être brillant. A Saint-Pétersbourg, nous n'avons pas bien négocié la rencontre et nous avons l'occasion de nous rattraper", a estimé Rudi Garcia.

De son côté, Nagelsmann n'a pas relevé de différences fondamentales depuis l'aller et le changement d'entraîneur.

"Il y a quelques petits changements. Les joueurs sont toujours les mêmes et habitués à évoluer d'une certaine manière", a estimé l'entraîneur allemand. "L'équipe est plus compacte et un peu plus costaude qu'à l'aller mais il n'y aura pas de grosses différences par rapport à ce que l'on peut attendre mardi", a-t-il encore dit.

- Memphis attendu au tournant ?

"Cela fait un moment que je fais mon travail pour l'équipe et cela ne changera pas mardi. Je sens la responsabilité de livrer une belle performance et d'être exemplaire. J'ai toujours fait cela", a affirmé le Néerlandais.

"On sait ce que l'on exige de moi sur ce match et à quel point il est important. Nous avons besoin de tout donner pour nous qualifier. Ce sont les matches que l'on veut jouer. Nous devons afficher cette envie. C'est un dernier match important et idéal pour montrer ce que l'on peut faire. Il faut saisir cette opportunité", a ajouté Memphis Depay.

"Toutes les équipes avec des joueurs de la qualité de Memphis sont capables de faire des différences mais le résultat de l'OL ne dépend pas que de sa performance", a-t-il tempéré de son côté, Rudi Garcia.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.