Accéder au contenu principal
Dans la presse

Afghanistan papers : "On avait aucune idée de ce que l’on faisait"

washington post
washington post france 24

Dans la presse ce matin: les révélations d'ampleur des Afghanistan papers, la Russie scandalisée par sa condamnation pour dopage et une image gênante pour Boris Johnson

Publicité

The Washington Post propose une enquête édifiante ce matin. Le quotidien américain s'est procuré des documents officiels concernant la guerre américaine en Afghanistan. Des documents qui prouvent que l'armée américaine savait le conflit perdu et que les autorités ont malgré tout intensifiée leur engagement. Plus grave : les responsables ont délibérément menti au peuple américain sur la possibilité de gagner la guerre.

En Russie, Kommersant s'indigne de la condamnation de la Russie pour dopage. Le pays a été exclu des compétitions mondiales dont les JO, les championnats du monde ou la prochaine Coupe du monde de football. Une humiliation pour le quotidien qui évoque la pire condamnation de l'histoire. The Guardian donne la parole aux athlètes russes. Si certains crient au complot occidental d'autres sont lucides : "On a eu ce qu'on méritait", lâche l'une d'entre eux. USA Today est de son côté perplexe et rappelle que cette condamnation ne va pas empêcher les sportifs russes de concourir lors des compétitions internationales sous une bannière neutre.

Enfin, au Royaume-Uni, The Daily Mirror met une photo à sa Une. Celle d'un enfant malade contraint d'attendre sur un siège au service des urgences, faute de lit. C'est la deuxième photo d'un enfant malade publié en quelques jours par la presse britannique. La première montrait un enfant de quatre ans au sol. The Independant propose un autre cliché, celui de Boris Johnson. Interpellé par un journaliste, le Premier ministre refuse de regarder la photo. L’état du NHS, le service de santé britannique est au cœur de la campagne des législatives britannique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.