Accéder au contenu principal

C1: tensions entre Marcelo et les ultras lyonnais après la rencontre

Publicité

Décines-Charpieu (France) (AFP)

Des tensions ont éclaté entre Marcelo et certains ultras lyonnais après la qualification de l'OL pour les 8es de finale de la Ligue des champions à la faveur de son match nul 2-2 contre Leipzig mardi.

La scène a lieu alors que les joueurs lyonnais allaient saluer le Virage Nord: un ultra descendu de la tribune a alors brandi un drapeau sur lequel était inscrit "Marcelo Dégage" entourant une tête d'âne.

Visiblement agacé, le capitaine Memphis Depay a alors accouru pour le lui arracher des mains avant que la sécurité n'intervienne et ne sépare plusieurs joueurs lyonnais, dont Houssem Aouar et Anthony Lopes, et quelques supporters.

"Je n'ai pas besoin d'en dire plus. Il s'est passé certaines choses. A nous de les régler en interne", a réagi simplement le gardien de l'OL au micro de RMC Sport.

"Ca reste entre nous" ce qu'il s'est dit avec les ultras après l'échauffourée, a ajouté Lopes. "On verra par la suite, on va essayer de trouver des solutions".

Marcelo avait été hué par le Virage Nord à la présentation des équipes, et encore plus lors de son entrée en jeu (87e).

Le défenseur brésilien et certains membres du Kop Virage Nord, principal groupe de supporters regroupant notamment les Bad Gones, sont en conflit ouvert depuis plusieurs semaines.

Marcelo et ces ultras avaient eu une vive altercation à l'aéroport de Lisbonne après la défaite face au Benfica (2-1) fin octobre, ceux-ci réclamant depuis le départ du joueur.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.