Accéder au contenu principal

Réforme des retraites : une mobilisation en net recul à Paris comme en régions

Les opposants à la réforme des retraites de nouveau dans la rue mardi partout en France.
Les opposants à la réforme des retraites de nouveau dans la rue mardi partout en France. Jean-Paul Pélissier, Reuters

La mobilisation a fléchi, mardi, en France pour l'acte II de la contestation syndicale contre le projet de réforme des retraites, avec 339 000 manifestants dans le pays, selon le ministère de l'Intérieur, contre plus de 800 000, la semaine dernière.

Publicité

Après la forte mobilisation de jeudi dernier, les syndicats opposés à la réforme des retraites ont remis la pression, mardi 10 décembre, sur le gouvernement, avant qu'il ne dévoile mercredi le détail de son projet.

Si la mobilisation restait importante dans les transports, les premiers rassemblements étaient moins fournis, à Paris comme en province. La CGT dénombrait 885 000 manifestants en France mardi à 17 h, contre 1,5 million le 5 décembre, a indiqué le numéro un du syndicat, Philippe Martinez. De son côté, le ministère de l'Intérieur a dénombré  339 000 manifestants en France dont 39 000 à Paris.

Jeudi, ils étaient 806 000 dans la rue, dont 65 000 dans la capitale, avait annoncé la place Beauvau.

Du côté de Paris, la CGT a dénombré, mardi, 180 000 manifestants contre 27 000 selon le comptage effectué par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias, dont l'AFP.

>> À lire : Les raisons de la mobilisation contre la réforme des retraites

Revivez les événements de cette journée d'action interprofessionnelle sur France 24 :

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.