Accéder au contenu principal

L'île de Bougainville a voté pour être indépendante de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Des électeurs votent lors d'un référendum à la communauté Kunua, à Bougainville, pour se séparer de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le 29 novembre 2019.
Des électeurs votent lors d'un référendum à la communauté Kunua, à Bougainville, pour se séparer de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le 29 novembre 2019. Jeremy Miller, Bougainville Referendum Commission, Reuters
2 mn

Les électeurs de l'île de Bougainville ont voté à une écrasante majorité en faveur de l'indépendance de leur territoire vis-à-vis de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon les résultats officiels du référendum publiés mercredi.

Publicité

Les électeurs de Bougainville ont voté à plus de 98 % pour que l'île du Pacifique devienne indépendante de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon les résultats officiels du référendum publiés mercredi 11 décembre. Le vote doit toutefois être ratifié par le Parlement de ce pays d'Océanie.

Bertie Ahern, président de la Commission référendaire de Bougainville, a annoncé qu'au cours de ce référendum, 176 928 électeurs avaient voté en faveur de l'indépendance, soit plus de 98 % des suffrages exprimés.

Seulement 3 043 personnes se sont prononcées en faveur d'une plus grande autonomie.

Le résultat de ce référendum doit désormais être ratifié par le Parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont certains élus sont vigoureusement opposés à cette indépendance, redoutant notamment un effet de contagion dans un pays d'une très grande diversité ethnique.

L'ampleur de la victoire des partisans de l'indépendance devrait cependant peser en faveur de la reconnaissance du référendum.

Bertie Ahern a exhorté toutes les parties à valider le résultat de la consultation. Ce vote était pour "votre paix, votre histoire et votre avenir" et a montré "le pouvoir de la plume face aux armes", a-t-il déclaré.

Ce vote historique doit permettre de tourner définitivement la page d'une décennie de conflit armé qui avait fait 20 000 morts avant le cessez-le-feu de 1998.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.